Thursday, 30 April 2015

Once Again : Austrofascist and Nazi is NOT the Same Thing.

1) HGL's F.B. writings : Pius XI, Dollfuss, Mussolini - a Debate with a Wholehearted Admirer of the Latter, 2) New blog on the kid : Once Again : Austrofascist and Nazi is NOT the Same Thing.

CSP/VF NSDAP
Otto Ender Arthur Seyss-Inquart
Karl Buresch Tobias Portschy
Engelbert Dollfuss Alois Brunner
Kurt von Schuschnigg Österreichische Legion


I have taken only Nazis from Austria. One of which had the name of Legion. Now, Austrian Legion and Tobias Portschy are two articles I link to in German. Because there are no articles in English. Or French.

Why so, might you ask?

Well, it seems English and French wikipedians (admins, perhaps?) do not like the idea of exonerating Austrofascism (Christlich Soziale Partei and Vaterländische Front) from being a kind of "Nazism light". It was not.

Portschy was in prison for Nazi propaganda. Seyß-Inquart was not, but only because he had been Austrofascist up to recently before Anschluß. Alois Brunner was not, but then during the time of Austrofascist Dictatorship (Austrofascism having a Parlamentarian past) he was outside Austria in ... Austrian Legion. Which had training camps in Bavaria, not in Austria.

Now, if Nazis from Austria can make up a legion and that one training outside Austria, perhaps it is because Nazis were having a rough time in Austria under the Austrofascist era?

It is very odd, considering the prominence of Gipsies among anti-Nazism, that Tobias Portschy, their principal enemy, has no article outside the German wikipedia, no article in the other languages.

Now, where exactly were MY sympathies in all this?

Once upon a time, when I was very early in my teens, I admired Hitler with a reservation. What exact reservation? Well, obviously his persecution of Jews. Not as if I were OK with his persecuting Gipsies, but I had given more thought to Jews than to Gipsies. Not as if I were OK with his persecution of Poles, but I knew so little of them, that changed a few years later when I read about Father Maximilian Kolbe. Not as if I were OK with euthanasia, but I thought it less disgusting than psychiatry as I could observe it working and destroying a life slowly. I want neither of them. These things were not things I was OK with, but things which had not crossed my mind very much, things I preferred not to think of.

And very little later, I came across other Fascists worthier of my admiration : Falange Española and later still Austrofascism.

So, if you think I am the kind of person who agrees to admire Seyß-Inquart, Portschy, Brunner, no, I am not. I am glad that Seyß-Inquart RETURNED to Catholicism "on the scaffold."

Which means that he was not practising during his active time as a Nazi.

OK, not technically on the scaffold, but very shortly before.

Portschy was a Protestant, in all probability, since while it was easy to check on wiki what religion a city has, his birthtown was majority Protestant, "evangelisch". Or perhaps, Unterstuetzen was a smaller town with Catholics where the nearby larger town was majority Protestant. That situation was the one of Brunner's origins. And though Brunner was a Catholic (he has a relative also called Alois, who is a Catholic Novus Ordo priest), he very certainly saw school and probably too electric lights in the nearby larger town that was majority Protestant.

Since Unterschuetzen is now part of the communality of Oberschuetzen, let's look at the Churches:

Oberschützen ist - wie auch Unterschützen, Willersdorf, Jormannsdorf und Sulzriegel - eine Filiale der katholischen Pfarrgemeinde Bad Tatzmannsdorf. Bereits seit 1942 ist Bad Tatzmannsdorf eine selbständige Lokalseelsorgestelle, 1987 wurde es zur Pfarre erhoben. Oberschuetzen is - like also Unterschuetzn, Willersdorf, Jormansdorf and Sulzriegel - a Filial of the Catholic Parish Bad Taztmannsdorf. Already since 1942, Bad Tatzmannsdorf is an independent local pastoral place, 1987 it was erected into a parish.
 
OK, so neither Unterschuetzen where Portschy was born, nor nearby larger Oberschuetzen, with communes having merged since then, are independent parishes in the Catholic Church. And the possibility of seeing a priest and hearing Holy Mass came to Bad Tazmannsdorf only during WW-II, not earlier. Could it be because Catholics are a minority in Austria not overall but in that particular corner, which used to belong to Hungary, before it became Austrian after WW-I, because its population spoke German? Let's continue!
 
Der Pfarrbereich erstreckt sich über zwei politische Gemeinden (Bad Tatzmannsdorf und Oberschuetzen) und über drei evangelische Pfarren. Die Katholiken machen mit ca. 1.000 Personen ungefähr ein Drittel der Gesamtbevölkerung aus, was eine Diasporasituation für unsere Pfarre bedeutet. The [Catholic] parish involves the area of two Political Communes (Bad tazmannsdorf and Oberschuetzen) and more than that of three "Evangelisch" Parishes. Since Catholics are about 1000 persons and constitute a third of the total population, our Parish is in the diaspora.


Now, I did not translate "Evangelisch" as Evangelical. Since Evangelisch is closer to United Church of Canada than to Evangelicals.

Evangelisch was a unions of lukewarm Lutherans with not totally fervent Calvinists, originating in the 1830's (I think) in the Kingdom of Prussia. The infamous Adolf von Harnack who described Jesus as "an Aryan" (in the Nazi-like racial sense) and who was probably himself "an Arian" (in the sense that was condemned by the Council of Nice in 325) as well as generally a Modernist, he was Evangelisch. In the Catholic Church he would have been outed as quickly as Loisy was. If he wasn't on the Index, it would be because the Index had ceased trying to cover Protestant publications anyway. But as Evangelisch, von Harnack could publish and publish without real inhibitions from his "superiors" or pastors. Now, whether Portschy was one or not, they were clearly the majority where he was born, are still so in same place and were probably even more so when he was born there.

I have here to insert a certain doubt.

The Evangelische Parish has no Church mentioned in Unterschuetzen. Here are the sites: Römisch-katholische Pfarrgemeinde, Evangelische Pfarrgemeinde A. B. Oberschützen. As you may notice, these pages are on the municipal city page of Oberschuetzen. Logo with city name and then Dou tuit si wos! [= standard German "da tut sich was", English "there, something is getting done", word for word, without being sure of meaning being the exact same one, probably "something is happening there", like "da ist was los"]. Austria is not secularised. Catholicism and - due to precisely Burgenland - Evangelisch Protestantism are officially recognised religions. On birth certificates the religion of parents are noted. My mother's religion being Church of Sweden and active in Salvation Army, back then, it was not noted "Heilsarmé", since it is/was registered as a sect (Catholic rather than socialogical sense), not as an officially recognised religion, but it was noted "Lutherisch-evangelisch", which is not quite the same thing as simply "Evangelisch". "Lutherisch-evangelisch" and "Alt-Lutheraner" both mean Lutheran, but "Alt-Lutheraner" implies less ecumenism with Calvinism.

So, as Unterschuetzen was a filial to the Catholic Parish, but nothing is noted of Unterschuetzen at all on the Evangelisch Parish, perhaps Unterschutzen was after all Catholic. But if so, it was a besieged Catholic and Portschy was as much discontinuing its practise as certain on "openly secular" are from homes that are in the other and American sense "Evangelical".

Portschy's words in 1992 "Schmarotzer sind Schmarotzer" [I had better leave those uncharitable words untranslated!] seem to indicate an mentality of Calvinist Work Ethic and not a mentality of Catholic Alms Giving. England first locked its paupers into poor houses a few decades after Reformation, on pretext of making sure alms were not abused. Not a Catholic mentality at all. It crept into Christendom from Classic Paganism (and not even from Odyssey, but rather from things like Cicero or Seneca, perhaps even Plato or Aristotle) during the Renaissance and was expressed in the comment of Calvin on II Thessalonians 3:rd chapter.

For Brunner, the certainty is, by age 11 he left his Catholic little home town to attend school in the neighbouring majority Evangelisch city. In other words, certainly a man formed by a sentiment of Catholic inferiority, not at all a man proud to be Papist.

To return to another Catholic Nazi, Seyss-Inquart. He was hanged as a war criminal. So was Fritz Sauckel. Same night. Sauckel pleaded "I am innocent". Seyss-Inquart wrote him that the fact that they acted on orders of the Fuehrer nowise meant they were free from personal responsibility. Now, the charge against Sauckel was not gas chambers. It is irrelevant to it whether Leuchter was right or wrong. It was this:

He worked directly under Goering through the Four-Year Plan Office, directing and controlling German labour. In response to increased demands, he met the requirement for manpower with people from the occupied territories. Voluntary numbers were insufficient and forced recruitment was introduced within a few months. Of the 5 million foreign workers brought to Germany, around 200,000 came voluntarily according to Sauckel himself in his testimony at Nuremberg. The majority of the acquired workers originated from the Eastern territories, especially Poland and the Soviet Union where the methods used to gain workers were very harsh. The Wehrmacht was used to pressgang local people, and most were taken by force to the Reich. Conditions of work were extremely poor, and discipline severe, especially for concentration camp prisoners. All the latter were unpaid and provided with starvation rations, barely keeping those workers alive. Such slave labour was widely used by swathes of German industry, coal mining, steel making, armaments manufacture and so on. It was to be one of the main accusations against Sauckel when he was brought before the Nuremberg trials for his crimes. The use of forced and slave labour increased throughout the war, especially when Albert Speer came to power in February 1942 to replace Fritz Todt in charge of armaments production, and he demanded much more labour from Sauckel as a result.


Sauckel may have been Catholic, but he was raised as a Proletarian. Look here:

Sauckel was educated at local schools and left early when his mother fell ill. He joined the merchant marine of Norway and Sweden when he was 15, first on a Norwegian three-masted schooner, and later on Swedish and German vessels. He went on to sail throughout the world, rising to the rank of Vollmatrose. At the outbreak of World War I, he was on a German vessel en route to Australia when the vessel was captured. He was subsequently interned in France from August 1914 until November 1919.

He returned to Germany, found factory work in Schweinfurt, and studied engineering in Ilmenau from 1922 to 1923. He joined the National Socialist German Workers Party (NSDAP) in 1923 (member 1,395).


So, the proletariat is not the hero of human morality. It is sometimes a victim, sometimes not, but certainly not universally the hero.

Now, Seyss-Inquart and Sauckel before the hanging look a good deal like St Dismas the Good Robber and the bad robber who hung on both sides of Christ on Calvary.

But who or what was Christ in that hanging? Jesus from Nazareth or Holocaust Victims? The English wiki on Seyss-Inquart provides us with a very good answer, I think:

Before his execution, Seyss-Inquart had returned to Catholicism, receiving absolution in the sacrament of confession from prison chaplain Father Bruno Spitzl.


While wishing that this Nazi and penitent went to Heaven, I also wish to note that I hold with the Austrofascists, not with the Nazis.

As for the guys who wish to equate the two, well, the less they have to say in my life, the less one needs to speak of them, the better.

Hans Georg Lundahl
Nanterre UL
St Catherine of Siena
30-IV-2015

Deux manières d'avoir moins d'immigrés

D'abord, pourquoi un tel désir?

Bon, il y en a parmi les immigrés qui n'aiment point la France, mais juste la République, qui n'aiment pas la Chrétienté, juste à la limite les déclarations des Principes de 1789; si ce n'est pas qu'ils ne les aiment même pas mais en veulent juste profiter.

Un peu comme je n'aime pas trop l'endroit pour les sans-abris où j'ai déjeuné ce matin, mais j'aime par contre le café et le muffin que j'y viens de manger. Il y a quelques ans, j'avais des hospitalités par des jeunes que je trouvais aimables et à qui j'ai laissé mes sites. Peut-être ils ont tous détesté la lecture et pour ça les hospitalités libres (en dehors des locaux spécialement pour les sans-abris) se sont dégradées. Ou peut-être c'est plutôt dans ces locaux pour les sans-abris que j'ai eu des lecteurs malveillants qui ont contribué à dégrader les hospitalités que je viens de qualifier de libres.

Certains, alors, des hospitalités libres, ont été par des Musulmans. D'où mon désir de, tout en ne pas voulant prôner l'immigration de davantage d'entre eux, à moins de prôner en même temps l'immigration de l'Est au moins comme contrepoids, ne pas contribuer à inutilement incommoder les Musulmans, par exemple avec les flicages voulus contre le voile. Interdire les nouveaux minarets ou tout court nouvelles mosquées permanentes, ça me parait davantage stratégique et moins fliquant dans les vies des particuliers.

Bon, les deux manières sont ceux-ci:

  • interdire l'immigration non contrôlée par des flicages;
  • rendre la République moins appétissant comme lieux qui, à défaut d'être aimé est au moins profitable.


Je ne dis pas que les services gratuits de santé devraient être interdits aux non-français, je sais moi-même comme il peut être dur d'avoir par mendicité les 20 € ou quelque plus que coûtent les consultations. Je dis par contre, que les allocations positives pourraient même être, sur certaines conditions, diminuées pour les français eux-mêmes, et surtout, celles qui restent, être réservées aux français.

Si des milliers de Musulmans viennent s'installer en France, chaque an, peut-être c'est que la France a la liberté qu'ils manquent chez eux, mais alors, en dehors de quelques cas extrêmes comme CHARLIE HEBDO, pourquoi ne pas respecter notre liberté, nos libertés coutumières? Ce que certains font, mais ce que trop ne font pas. Ou, autre possibilité, on pourrait commencer à soupçonner quelque part, que certains viennent en se disant "soit j'arrive à ouvrir un petit kébab, soit, au moins, j'aurais une allocation" ...

Vous voyez ce que je veux dire?

Bd Voltaire : Quand la banlieue va faire la fête à Phuket
par Caroline Artus
http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/quand-la-banlieue-va-faire-la-fete-phuket,172747


Admettons, faire la fête sur les allocations n'est pas une pure folie. On peut avoir essayé de trouver du travail jusqu'à en avoir marre, on peut avoir besoin de voir autre chose. Mais admettons aussi que pour nous européens entre nous, et pour les Musulmans vivant encore chez eux (oui, même après trois générations en France, quelque part une famille Musulmane s'est soit très francisée, je ne crois pas que Jamel Debbouze pourrait vivre en pays Musulman après son "préhistoire d'ouf", soit préservée telle, qu'elle est plus chez elle en pays Musulman), il y a des manières un peux plus sympas que de le faire sur l'argent tiré par le fisc des imposables.

On peut chanter dans la rue, ce que je faisait à Copenhague, Kalundborg*, St Jacques de Compostelle après mon pèlerinage, Berlin et parfois quelques petites villes en 2004 et 2005, et encore un peu en 2006. Un soir en 2006, j'ai été invité chez quelqu'un. Il me disait "mange, mange" ce que je faisais. Et en plus il me disait "ne chante plus!" - et après j'ai eu une voix trop rouillée par les rhumes, même en ne fumant plus, pour chanter.** Quelqu'un croit qu'il y a eu de la magie dedans? Moi, oui. Mais chanter dans la rue, c'est sympa.

On peut faire un panneau, comme je l'ai vu dans une bande dessinée belge, "j'ai pas de problèmes, je veux juste faire la fête et je n'ai pas de fric", ce que certains trouvent rafraîchissant et honnête - au moins si la figure à la tête d'un jeune.***

On peut être écrivain et se trouvant dans la rue, et vivre intérimairement en proposant la lecture de ses blogs ou forums ou autres pages à des gens qui passent. Je connais un qui l'a fait : moi-même. Je le fais toujours. Je ne connais pas d'autres qui le font, et si on cesse de vouloir me décourager, ce qu'on a voulu très sensiblement la dernière année, pour me "défaire et refaire" manière d'être psychothérapeutique (sans en être demandé de l'être, par moi, au moins!), ce n'est pas sûr que ça donnera un "déluge" des gens qui font pareil.

En fait, si les Tsigans à Paris cessent de me vouloir démoniser quand à mes blogs et de me vouloir excuser quand à ma personne comme "un peu fou" (c'est pour ça que je les évite comme compagnie), alors ils feront probablement mieux de mettre mes blogs sur leurs panneaux genre de me donner davantage de lecteurs et de se donner davantage de l'argent, plutôt que de mettre les leurs, s'ils n'ont pas bien appris à écrire, généralement.

Ce qui n'est pas une tare en soi, c'est juste pour le fait d'écrire que c'est une tare. Mozart n'était pas un mauvais compositeur parce qu'il n'était pas athlète comme Auguste le Fort de Saxe et de Pologne°, et ni celui-même, ni ses sujets paysans, étaient moins bons comme athlètes ou comme roi, comme paysans, d'un côté ou l'autre, parce que généralement ils ne pouvaient pas composer comme Mozart - bien que ce ne soit pas si compliqué que ça.

Donc, une fois que les Tsigans cessent de vouloir faire passer mes blogs comme des "écrits Nazis véhiculés par un fou qui ne comprend pas ce qu'il fait" - ou quelque chose un peu pareil - alors ils pourront mieux vivre de mettre les adresses de mes blogs sur leurs panneaux que de mettre les leurs, sur la longueur. Mais peut-être ils ne le feront pas.

Et on peut faire la route, ce que j'ai fait la plupart de 2004, 2005, pas mal en 2006 jusqu'en 2009, un peu après aussi.

Si vous êtes sur la route, ne pas trouver suffisamment d'argent pour laver vos fringues et moins grave, et les gens sont plus généreux envers des gens qui font une chose romantique comme ça.

Par contre, que ce soit chanter dans la rue ou que ce soit faire la route, on le fait mieux quand on est entre gens de sa propre culture.

Il y a eu en certains pays des gens qui disent "vous prétendez de nous payer, et nous prétendrons de bosser pour vous". Il y a aussi une attitude en certains endroits de "vous prétendez nous aider à nous sortir, et nous prétendrons de chercher le boulot".

Qui souvent n'existe pas.

En 1991 j'ai fait une retraite à Sainte Madeleine du Barroux. À l'époque, on voyait les affiches de Jean-Marie Le Pen, et on voyait affiché:

3 millions d'immigrés
3 millions de chômeurs


C'est vrai que pour des immigrés ou les issus d'immigration en certains endroits il y a d'obstacles culturels et en d'autres endroits des obstacles en termes de l'économie en général pour les immigrés à trouver du travail. C'est aussi vrai qu'ils avaient, eux-mêmes ou leurs parents ou grand-parents, parfois la liberté de ne pas venir en France. Certains ont la liberté de retourner. Ce n'est donc pas notre responsabilité absolue à enlever les "préjugés" (c'est à dire les préférences culturelles incompatibles entre employeur et chercheur d'emploi, ou, à son avis, entre déjà employés et chercheur d'emploi°°), ou de favoriser l'économie des cités.

Donc, ne pas donner d'allocations aux immigrés, au moins pas sans vérifier d'abord le statut de réfugié non économique (sauf de disettes terribles), serait mieux que de les fliquer s'ils sont des sans-papier.

Notons, par contre, aussi. Les services publiques n'ont pas tous le caractère d'allocation.

Si j'utilise une bibliothèque comme une bibliothèque, j'ai le droit de le faire, même en étant sans ressources. Les bibliothèques sont mes lieux productifs, j'ai à penser à mes lecteurs et surtout à mes lectrices, j'ai donc à écrire, et me bloquer les bibliothèques égale me bloquer ma productivité. Même si je n'étais pas productif, la bibliothèque devait être ouverte, tant que je n'enfreins pas son règlement. Et les fontaines d'eau aussi.

Les riches aussi aiment les bibliothèques, les riches aussi aiment, parfois au moins, les fontaines d'eau. Ils n'ont pas à se plaindre que leurs impôt va dans une service publique, bibliothécaire ou aquéductaire, dont profitent aussi les pauvres.

Or, il y a des services publiques qui n'en sont pas. Ceux qui les aiment sont, soit des pauvres qui ont oublié partie de leur intelligence, soit des riches qui manquent totalement de la bonne volonté. Ils devaient être appelés, pas "seRvices publiques" mais "sÉvices publiques". Avortement, contrôle de naissance, euthanasie (bien renommée euthanazi, car il y a eu un tel programme, mais le bon évêque de Munster et d'autres, y compris un juge de libertés calviniste, ont contribué à faire retirer cette saloperie même par les nazis), obligation scolaire (une école aurait ruiné Mozart!), les DDASS ou leurs successeurs qui gèrent les affaires quand enfants sont retirés des parents, et psychiatrie, que ce soit dans la forme de captivité en hôpital psychiatrique (pour 9/10 ou 19/20 des cas), que ce soit sous la forme de psychothérapie parfois financé par l'état, là il s'agit des sévices publiques, ou les imposables comme les victimes (à partir des embrya et des fétus avortés, on a tous été embryon, on a tous été fétus, mais pas limités à eux) auraient beaucoup à gagner d'une abolition.

Et les allocations d'état qui sont des bienfaits, pas idéaux, mais au moins devenus nécessaires par les circonstances, y compris nécessaires pour des personnes qui y ont compté comme système, pourront peut-être aussi être maintenus encore une génération, entretemps qu'on se libère des emprises du système allocationnaire.

Hans Georg Lundahl
BU de Nanterre
Ste Catherine de Sienne
30-IV-2015

PS, je disais "Les riches aussi aiment les bibliothèques", bon, j'aurais dû dire "les aisés", car on n'a pas besoin d'être riche pour être aisé. Un bourgeois-bohème est rélativement aisé, mais pas exactement riche, typiquement. Par contre, j'ai dépensé de temps dans ces abris de matin pour sans-abris, où on entend dire "riche" au lieu d'aisé et "gâteau" au lieu de biscuit. Les polonais qui y sont ne contribuent pas beaucoup à me faire revivre le polonais étudié trop courtement en automne 2003, et les roumains qui y sont ne font pas revivre le roumain que je n'ai jamais appris du tout, sauf "multumesc" et "la rividere" et "foarte bun" ... je n'ai pas vécu en Bucarest, j'y ai été reçu en visite./HGL

* La correction automatique donnait "Brandebourg", ce qui n'est pas le même endroit du tout! Oubliez ça de l'intelligence artificielle, les logiciels ne sont pas intelligents!

** Si jamais je ne pourrais plus faire les panneaux avec mes adresses internet, je pourrais au moins refaire des panneaux disant "chanteur de rue enrhubé", comme à Copenhague avant et à Berlin après d'avoir chanté quelque temps.

*** J'ai l'impression d'avoir été délibérément vieilli, par magie kabbaliste comme par le genre de harcèlement qui vieillit les gens au travail, s'ils ont des mauvais camarades. Car, si j'ai pas de camarades de travail à proprement parler, j'ai d'entourages qui se chargent de la même chose sans avoir un même employeur que moi, qui n'en ai pas. Le genre de fourbes qui par exemple me font les harcelants va-et-vient sur mon entrée ou non dans la bibliothèque Georges Pompidou à rue du Renard.

° Frédéric-Auguste I de Saxe, Auguste II de Pologne. Comme il y a un décalage de numération pour les rois Jacques d'Écosse et d'Angleterre: Jacques VI et I, Jacques VII et II qui a perdu la couronne sous la Révolution dite "glorieuse" (qui était très aristocrate!) et qui est décédé en exile en France, à St. Germain-en-Laie, et le de jure Jacques VIII et III, pour qui on a eu les soulèvements de 1713 et de 1745, ce dernier sous la direction de son fils Bonnie Prince Charlie, plus tard de jure Charles III, et qui a été trahi par la maçonnerie de rite écossaise avant Culloden. Mais je divague. Le point, c'est que la brève union personnelle entre Saxe et Pologne a donné un décalage de nombres pour le nom Auguste, comme l'union personnelle plus prolongé entre Écosse et Angleterre l'a fait pour le nom Jacques.

°° En Dordogne, en 2005, j'étais venu pour faire les fraises, comme je les avais fait en 2004 après Kalundborg, avant le pèlerinage. Les places étaient prises, souvent par des Portugais. Comme à Danemark aussi la plupart des employés étaient des pays plus au sud, j'ai fait la réflexion que les patrons des champs de fraises aiment les saisonniers des pays plus au sud et plus pauvres en termes de valeur d'argent selon les taux d'échange. Ce qui contribue aussi à ce que les fraises des régions plus au sud font compétition aux fruits des saison locaux, et que les saisons de fraises ne donnent pas si beaucoup comme travail pour les gens locaux non plus.

Monday, 27 April 2015

Are Jews Hacking my Account to Delete Posts?

There was a post on the blog Philologica where I linked to Brother Nathanael, this video:

Greece Resists IMF Swindle
Brother Nathanael
https://www.youtube.com/watch?v=73qPJAWqslc


I also, on same post, stated that I would be for Tsipras if he would convert, either to Greek Orthodoxy or even better to Catholicism and swear the oath of installation on the Holy Bible.

This post has vanished.

Also, there was a post, I think from last year and this blog, where I linked to a video in which I think it was Alex Jones who tried to interview some Bilderberger or sth on whether he had been to Bohemian Grove and got answer it was none of his business. The guy also told the journalist he disrespected him, as far as I recall also for filming in Bohemian Grove.

I consider it sabotage and "entrave à la liberté d'expression" (a crime in French law) to hack my account to delete these blog posts.

Writing on these blogs is my work, such hacker acts are devaluating my blogs by removing content.

Hans Georg Lundahl
Nanterre UL
Saint Peter Canisius
27-IV-2015

Friday, 24 April 2015

Si Xavier Bertrand avait le chemin par Beaubourg hier ...

... alors, c'était lui.

Sur la photo, il est assez pareil, sur la vidéo où il propose des blocus à la côte de Libye, sa voix est plus calme et civilisée qu'hier en me parlant.

Par contre, je me suis posé la question quel était le nom de cet homme politique franc maçon, j'ai dû chercher sur le site de l'Assemblée Nationale. J'avais d'abord cru que c'était quelqu'un de Miviludes.

Comme je viens de dire hier, ce n'est pas par le Grand Orient que je veux me faire aimer.

Je ne suis pas fanatique des gens qui proposent un chewing gum et, devant un ayant dit non se débarassent du leur à quelques mètres de distance.

Ni biensûr des gens qui agressivement demandent si je "vante le Catholicisme" (j'ai biensûr affirmé!). Ni des gens qui lisent "NOV9BLOGG9" comme "NOV 98 ...", comme si je n'avais pas mise une ligne compatible avec le B majuscule et incompatible avec la chiffre 8 dans le URL sur le panneau.

Et, si ce n'était pas lui, c'était son jumeau ou sa sosie. Mais je crois que c'était lui et qu'il croyait devoir cet affrontemant à sa loge ou à ses potes dans la politique. Par contre, d'abord j'avais eu l'impression, avant de regarder les noms en cherchant celui que j'avais trouvé ouvertement FM parmi les politiciens contactés l'année passée, et en premier temps ne me souvenant du nom, et partant de son comportement, j'avais cru Georges Fenech du Mivilude de cette époque là.

Il trouvait que je lui devait l'information si j'aimais les Protestants Radicaux (négatif) et il a essayé de me faire piéger en me posant la question "tu n'aimes alors pas les Catholiques Radicaux?" (je suis Catholique radical moi-même).

Et, comme on peut constater ici, je ne me soumets pas à l'année de silence requise pour entrée dans une loge, par la très bonne raison que je ne suis pas candidat à une quelconque loge.

Non, comme Catholique, que je sois tiède ou fervant dans la charité, je ne vaccille pas autour de l'orthodoxie. Ni Protestant, ni Moderniste. Jamais.

Et mes blogs ne sont pas tendres avec les Athées non plus, pas ceux de son calibre, lui qui voulait quasiment me faire une psychoanalyse sur le fait que je suis Catholique. "As-tu souffert dans la jeunesse?" (ou peut-être pas tutoyé, mais j'ai l'impression que oui, pas grave en soi, tant qu'il ne prenne pas l'impression que je lui mette dans ma familiarité : en Suède le tutoiement n'a pas cette connotation) - et encore "c'est profond" - eh oh! être Catholique n'est pas une blessure ou maladie!

Quoique lui disent les gens de sa loge.

Hans Georg Lundahl
Bpi, Georges Pompidou
St Fidèle de Sigmaringen
24-IV-2015

Sevisii, in Rhaetia, sancti Fidelis a Sigmaringa, Sacerdotis ex Ordine Minorum Capuccinorum et Martyris; qui, illuc ad praedicandam catholicam fidem missus, ibidem, ab haereticis interemptus, martyrium consummavit; et a Benedicto Decimo quarto, Pontifice Maximo, inter sanctos Martyres relatus est.

The Russian Realm Reads my Bloggings

Story is Clearer, when Stats Assist:

1 RU 63 RU 132  RU 110 RU 355 RU 139
2 IN 9  IN 7 IN 10  IN 13 UA 11
3 FR 5 GB 1 US 9  US 8 DE 8
4 BY 1 US 1 FR 2 UA 5 US 8
5 US 1   AU 1  FR 2 CN 6
6     DK 1 GB 2 IN 6
7     JP 1 BH 1 DZ 3
8     PK 1 MY 1  FR 3
9     UA 1  ZA 1 GR 1
10         PL 1


DZ = Algeria   AU = Australia
BH = Bahrain   BY = Belarus
CN = China
DK = Denmark
FR = France
DE = Germany   GR = Greece
IN = India
JP = Japan
MY = Malaysia
PK = Pakistan   PL = Poland
RU = Russia
ZA = South Africa
UA = Ukraine   GB = United Kingdom   US = United States

Wednesday, 22 April 2015

Does Thunderf00t make Eric Hovind's point?

Here is a quote from Thunderf00t:

I guess it’s to be expected of the dogmatic that they will behave dogmatically, but Eric simply couldn’t handle the fact that this is how his brain worked, and how he models reality and thus his response to everything became ‘but you can’t be sure about it’, even after this has been explained to him a dozen time. In the end he made it up to FORTY EIGHT TIMES. Compulsive obsessives, this man is your GOD!


Here is the source:

Thunderf00t : Eric Hovind Confesses to being an Atheist!!!!
https://thunderf00tdotorg.wordpress.com/2012/04/05/eric-hovind-confesses-to-being-an-atheist/


The point is, IF Thunderf00t admits that logic just evolved, he THEREBY admits that an evolved logic which gave survival value but was erroneous could have evolved just as well. Which in its turn implies logic has no ontological foundation which also logically validates it.

Which implies, for the fortyninth time, that Thunderf00t can't be sure of it.

Logically so./HGL

PS, unless you already figured it out, the answer I consider to be true to question in title is "yes"./HGL

Tuesday, 21 April 2015

Deux bons billets sur le blog de Bernard Antony

1) Deux bons billets sur le blog de Bernard Antony · 2) Est-ce que les Franc-Macs d'ici s'amusent à me peindre comme ignare, tandis qu'en Belgique on sait que je ne le suis pas?

  1. Nous ne voulons pas de ces musulmans-là, faux réfugiés mais vrais assassins !
  2. RECONQUÊTE N° 317

    Il y a des Musulmans qui m'ont fait bien. Je ne me suis pas privé de me rendre impopulaire en leur faisant un peu de bien aussi, par exemple en prenant la défence des voiles ou du hallal, mais pas des minarets. Ces Musulmans là, par contre, n'ont rien fait du bien à qui que ce soit en France, directement, et déjà très mal à 12 Chrétiens avant d'arriver en Italie. La gratitude envers les autres n'implique pas que je les doive considérer comme un gain par l'immigration aux pays d'Europe.

    Je cite: Comme si les pays immensément riches de l’islam, tels que l’Arabie Saoudite, le Qatar et le Koweit, ne pouvaient se charger des immigrés musulmans.

    Bien vu.

    Hans Georg Lundahl
    BU de Nanterre
    St Anselme de Cantorbéry
    21-IV-2015

    Cantuariae, in Anglia, sancti Anselmi Episcopi, Confessoris et Ecclesiae Doctoris, sanctitate et doctrina conspicui.

    In Perside natalis sancti Simeonis, Episcopi Seleuciae et Ctesiphontis, qui, jubente Rege Persarum Sapore, comprehensus ferroque onustus, iniquis tribunalibus exhibitus, et, cum Solem ipsum adorare nollet et de Jesu Christo voce libera et constantissima testaretur, primum carcerali ergastulo, cum aliis centum (ex quibus alii Episcopi, alii erant Presbyteri, alii diversorum ordinum Clerici), longo tempore maceratus est. Deinde, cum Usthazanes, Regis nutritius, qui ante jam lapsus a fide, sed per eum ad poenitentiam fuerat revocatus, martyrium constanter subiisset, postridie, qui erat annuus Dominicae passionis dies, omnibus ante Simeonis oculos, qui unumquemque eorum strenue exhortabatur, gladio jugulatis, novissime et ipse decollatus est. Passi sunt etiam cum ipso clarissimi viri Abdechalas et Ananias, qui ejus erant Presbyteri. Pusicius quoque, Praefectus artificum Regis, eo quod Ananiam titubantem corroborasset, ideo, collo circa tendinem perforato et lingua exinde extracta, crudeli morte occubuit; post quem et filia ejus, quae erat sacra Virgo, pluribus et diris afflicta cruciatibus ac demum ense decollata est.


  3. Disais-je deux? Le troisième ici : Quelques considérations sur l’actualité.

Top Three Visitors : Russia, United States, India

Where do my fellow bloggers have their readers?

Blogs from Countries Where I have Readers : part I, France to Italy · part II, Lebanon to Puerto Rico · part III, Romania to Turkey · part IV, Ukraine to United States

Top Three Visitors : Russia, United States, India · The Russian Realm Reads my Bloggings

Valid observation for these last 24 hours. C. 15:00 20-IV-2015 - c. 15:00 21-IV-2015.

Method, taking only top three visitors of each blog, and in a first step simply show the numerals on a string, in a second step do the addition for each country.

i Russia, 100, 21, 43, 22, 43, 43, 42, 90, 55, 10, 62, 28, 40, 10, 20
= 629

ij United States, 4, 395, 5, 4, 2, 2, 1, 1
= 414

iij India, 59, 4, 7, 9, 7, 3, 6, 23, 3, 2, 4, 1, 2, 19, 5, 20, 4, 2, 2
= 182

iu France, 28, 18, 9, 8, 4, 4, 8, 1, 2, 1, 6, 3, 2, 4, 5, 1
= 104

u Ireland, 42
(= am I dreaming or did I misplace a Russian or Indian stat? No, it’s the blog where US has its 395 stat!)

uj Ukraine, 1, 1, 11, 21, 2
= 36

uij Germany, 20, 2, 4
= 26

uiij Singapore, 10

ix United Kingdom, 2, 2, 4
= 8

As some blogs have fewer visitors than others, some top three page views are smaller than others. The largest single one on any blog is 395 page views from US, on HGL's FB Writings. Russia and Ireland follow in forties. But on many blogs it's like the one where Russia had 55 views and two next visitors under ten, both of them.

On the one hand Russia has gone drastically up (it has similarily been main viewer last week, except the blog where US is so, but on the other hand readers have gone down in France.

I wonder how many in Paris have taken the opportunity to send my url to "superiors" in Russia and gotten orders in return to paint me as someone whose blogs should not be read, before neighbours? Just a hunch or possibility!/HGL

Friday, 17 April 2015

"For God and King" - War of the Vendée

War of the Vendée
[with playlist]
https://www.youtube.com/watch?v=_re7LKMJwzk&list=PLEEB37AF6CF88EB6E&index=2

Blogs from Countries Where I have Readers, part IV, Ukraine to United States

Where do my fellow bloggers have their readers?

Blogs from Countries Where I have Readers : part I, France to Italy · part II, Lebanon to Puerto Rico · part III, Romania to Turkey · part IV, Ukraine to United States

Top Three Visitors : Russia, United States, India · The Russian Realm Reads my Bloggings

Blogs from Countries Where I have Readers, part III, Romania to Turkey

Where do my fellow bloggers have their readers?

Blogs from Countries Where I have Readers : part I, France to Italy · part II, Lebanon to Puerto Rico · part III, Romania to Turkey · part IV, Ukraine to United States

Top Three Visitors : Russia, United States, India · The Russian Realm Reads my Bloggings

Blogs from Countries Where I have Readers, part II, Lebanon to Puerto Rico

Where do my fellow bloggers have their readers?

Blogs from Countries Where I have Readers : part I, France to Italy · part II, Lebanon to Puerto Rico · part III, Romania to Turkey · part IV, Ukraine to United States

Top Three Visitors : Russia, United States, India · The Russian Realm Reads my Bloggings

Blogs from Countries Where I have Readers, part I, France to Italy

Where do my fellow bloggers have their readers?

Blogs from Countries Where I have Readers : part I, France to Italy · part II, Lebanon to Puerto Rico · part III, Romania to Turkey · part IV, Ukraine to United States

Top Three Visitors : Russia, United States, India · The Russian Realm Reads my Bloggings

Thursday, 16 April 2015

Where do my fellow bloggers have their readers?

Where do my fellow bloggers have their readers?

Blogs from Countries Where I have Readers : part I, France to Italy · part II, Lebanon to Puerto Rico · part III, Romania to Turkey · part IV, Ukraine to United States

Top Three Visitors : Russia, United States, India · The Russian Realm Reads my Bloggings

I checked first five of my blogs, those which I had updated latest, then put all countries in alphabetic order, ignoring (as to my writing, not totally mentally) what kind of numbers I was getting, very huge on some, very small on others. Then I went through most of the other blogs too, and checked if countries mentioned in stats there supplemented those I already had on the list. I only used stats for last week and last day. So if Ukraine was both last week and last day on one of my blogs, then another of them, and yet another, Ukraine is there, but only mentioned once. Here is my little list:

Australia, Brazil, Canada, China, France, Germany, India, Ireland, Israel, Italy, Lebanon, Liechtenstein, Macau, Netherlands, Nigeria, Poland, Puerto Rico, Romania, Russia, Singapore, Slovenia, Spain, Sweden, Switzerland, Thailand, Turkey, Ukraine, United Arab Emirates, United Kingdom, United States.

Wednesday, 15 April 2015

Le respect du jeu?

On le demande ... quand?

Quelqu'un va volontairement dans un jeu, et il triche, ou il se retire quand les choses vont mal pour lui - qu'on lui demande un peu de respect du jeu, mais juste si le jeu en lui-même est licite, alors!

Je me suis mis dans le jeu que je définie comme écriture et je refuse de le redéfinir comme, ou d'entrer autrement dans les jeux d'écrire pour le compte d'un groupe qui exigerait que j'écrive pour eux quand j'ai écrit contre eux, ainsi que le jeu d'écrire plus tard uniquement comme si je n'avais pas encore le drolit d'écrire.

Notons, même en érudit, même en universitaire (qualité rélévante pour certaine mais pas tous de mes écrits), je ne trouve pas que j'ai besoin d'un diplôme Ph. D. ou Docteur ès Lettres pour avoir le droit d'écrire dessus. Les doctorats sont pour moi là pour avoir le droit d'enseigner, ou de corriger des examens, ou de mettre des notes sur l'étudiant, et je restreins donc ce concept à qqc de plus précis que de juste donner renseignements sur un sujet. Une des meilleurs histoires d'Angleterre a été écrite par Hilaire Belloc, qui a reçu certes les meilleures notes de Balliol, mais qui a du quitter l'université pour la loyauté de sa religion.

Donc, on n'a pas le besoin d'un doctorat pour simplement avoir le droit d'écrire sur un sujet.

Donc, par le fait d'écrire, n'entre pas dans l'école de quiconque qui trouve que j'écris mal [=contre leur point de vue] et que je doive attendre jusqu'à avoir atteint un niveau que probablement le Juif trouvera atteint quand j'aurais renié Jésus comme le vrai Christ, le vrai Messie, c'est à dire jamais dans ma vie, que probablement Chomsky trouvera atteint quand j'aurai cessé de croire en un Dieu personnel, capable de miracles, et qu'Il s'est incarné comme dans le sein de la Très Sainte Vierge Marie, devenu Homme, qu'Il est Jésus de Nazareth et le fondateur de l'Église Catholique. C'est à dire, ce niveau là, non plus je n'attendrai jamais dans ma vie. Il y a des Protestants pour qui ce niveau sera atteint quand j'aurais renié la Messe et la Confession, la vérité de l'absolution par intermédiaire d'un successeur des Apôtres qui ont reçu ce pouvoir du Christ, la vérité de l'autel que nous avons (Hébr. 13:10) comme autel, la vérité de la Présence Réelle (sauf selon les Luthériens) - encore une fois un niveau que je ne compte pas atteindre dans ma vie, car l'atteindre serait atteindre la damnation pour apostasie. Et biensûr qu'il y a des Musulmans qui voudraient améliorer mon niveau - mais pas forcément en écrivain. Pour certains d'entre eux, si je cesse totalement de boire d'alcool, si je cesse d'écrire, de composer de la musique, et de critiquer soit eux soit leur religion en quoi que ce soit et encore je commence les travaux les plus pénibles et moins bien payés, j'aurais encore selon eux amélioré mon niveau. Là aussi il s'agit d'un niveau que j'espère plutôt d'éviter d'atteindre. Et ce niveau là - en écrivain ou non, mais le niveau "de ne plus être bizutable à merci" de toute façon - d'autres trouveeront peut-être "pas encore atteint" pour d'autres raison qui elles non plus ne changeront pas dans ce qui reste dans mes jours.

Je n'écris pas sous ce genre de bizuteurs, j'écris contre eux.

Prenons Chomsky. Je ne sais pas s'il a pris un interêt "pédagogique" en moi ou non, mais c'est possible. J'y reviens.

En linguiste il est, sinon sans erreurs, ni admirable sans réserves théoriques majeures, au moins un échec avec un certain éclat sur la grammaire générale et même une réussite non négligible quant aux Sound Patterns of English, quoique je trouvais moins sur le développement depuis le Moyen Anglais de Chaucer que je m'en souvenais. Si mon professeur de Latin admirait Chomsky, ça dit quelque chose.

Mais sur le plan idéologique, que ce soit sur la Philosophie où il est athée ou sur le décorum - le jeu - académique, il est, certainement pas le pire que j'ai vu, tant que je l'ai vu, mais au moins assez catastrophique.

Si un réseau de ses admirateurs s'est mis en têtes de me remodeler intellectuellement, s'ils l'ont même impliqué lui-même (ils seraient capables à espérer telle chose, et peut-être lui de le leur accorder aussi), c'est un jeu moche. J'ai le plein droit de ne pas respecter ce jeu là.

À part ça, je n'ai rien contre lui. Ni contre le fait de polémiser contre lui. Biensûr que je le fais aussi contre des pires que lui, ou envers des plus innocents que lui. Il n'a pas le monopole de ma capacité de débats. J'ai le droit de l'ignorer quand je trouve un autre adversaire plus interessant aussi.

Mais mon écriture et donc polémique sont de ma part des jeux publiques, ouvertement devant les lecteurs quiconque, pas un jeu privé. J'ai le plein droit à ne pas respecter le jeu de discrétion d'un autre. C'est au contraire dans ce genre de cas plutôt lui qui ne respecte pas le jeu de la libre expression. C'est alors moi qui ai le droit de demander le respect du jeu.

Le Bpi, le respecte-t-il? Évidemment non.

Il y a eu l'affaire du blog "and sometimes tea" qu'on a reconnu être non pornographique, mais on avait pesisté avec ce tampon suffisemment longtemps pour que tel ou tel autre acteur vraisemblablement imagine depuis quelque semaines que je vais sur la Bpi pour regarder de la pornographie. La correction a été faite, mais pas très vite.

Plus récemment, ils ont commencé à censurer quand j'essaie de donner un lien vers mes blogs sur les commentaires youtube:

Par exemple mes commentaires sous la vidéo "Why Fossils Matter", j'allais mettre avant-hier un lien vers mon message blog sur le pourquoi les fossiles ne prouvent pas les ères ou époques du passé, voici je cite ce passage du message blog qui rassemble ces commentaires:

Creation vs. Evolution : Three Meanings of Chronological Labels
http://creavsevolu.blogspot.fr/2013/12/three-meanings-of-chronological-labels.html


[link was for some reason reduced to @2013 when I tried to add it, probably either new policy of linking in youtube OR malfeasance of librarians in Georges Pompidou, so I added a short link to it, after faulty reduction:]

@2013 http://ppt.li/fc

[One somewhat possible indication it could be the librarians here, or the computer responsibles here is that the librarian who gave me next ticket for 40 minutes asked me if I was well. "Vous allez bien?" - A little bit as if having been told by some crooked shrink what I am doing is some kind of folly and done under some kind of excitation. And of course I do get "excited" by anger when such things happen one what should be a normal internet session.]

[Update next day, checked :]

http://creavsevolu.blogspot.fr/2013/12/three-meanings-of-chronological-labels.html

Ha, full URL postable from Nanterre University Library today, while yesterday at Bpi Georges Pompidou it was reduced to "@2013"!

[End of update]


Donc, oui, comme j'ai pu constater hier, c'était bel et bien la Bpi qui raccourçait le lien vers le message blog à qqs chiffres inutilisables comme lien. Mais on me n'avait pas encore empêché d'y mettre un lien abrégé sur ppt.li.

Bon, aujourd'hui je resuis à la Pompidolienne. J'ai vu une vidéo islamocritique.

Ensuite, je regarde les commentaires. Un musulman vient de demander aux propriétaires de la vidéo de ne rien dire avant d'avoir lu le Qoran.

Et je veux lui dire que j'ai trop lu la Cinquième Sourate pour pouvoir imaginer que leur Qoran vienne de Dieu, voici ce que j'écris dans les commentaires:

[Nom de l'interlocuteur omis] I know sufficient of Fifth Sourah to know Qoran and Gospel are incompatible:

@2014

[Oh, I posted a full URL which included year when blog post was written. THIS library reduces to @+year, as in another case day before yesterday. Here is a short url to it:] @1


En d'autres mots, pas seulement le url d'un message blog est reduit à une @ et les chiffres de l'année, mais aujourd'hui c'est le cas avec les url abrégés de ppt aussi, quand j'essaie de les partager sur un commentaire de youtube.

Donc, j'ai dû prendre un autre abrégeur d'URL et y mettre un autre commentaire:

Here is a tiny.cc for it instead: http://tiny.cc/wzc4wx And its title of original link : Debates on "Gospel of Barnabas" and Fifth Sourate, at the end with a Muslim


[Vérifions, ce que j'ai trouvé après avoir posté le commentaire, première fois et la mise à jour rédigé, c'était: @2014 pour le url d'origin et @1 pour le URL abrége. L'année pour le message blog et le code pour le URL abrégé:]

http://hglsfbwritings.blogspot.fr/2014/12/debates-on-gospel-of-barnabas-and-fifth.html

http://ppt.li/1et

[Donc, oui, la réduction était à première < chiffre ou > groupe de chiffres après une @ ... très inutile comme lien! Ni clicable, ni copiable vers la barre d'adresse pour arriver au bon URL. Purement un sabordage de ma démarche de l'y mettre, dans ce commentaire, quoique un sabordage inutile. ET ce que j'avais mis dans le commentaire n'était pas reduit dans ce façon, avant que je clique "poster".]

Car à différence des url originaux d'un message blog, les url abrégés n'annoncent pas immédiatement le titre du blog et du message.

Ensuite, je vais à une autre vidéo, où je vais vers un site qui aussi considère islam comme prédite en quelque manière dans le nombre de la bête, je clique le site et je trouve:

La consultation du site http://www.islam-bible-prophecy.com/apocalypse/ est interdite sur les postes informatiques de la Bpi, conformément aux prescriptions de la Charte d'utilisation d'Internet que vous avez acceptée en vous connectant.

L'url est dans la catégorie : Racisme, Discrimination, Révisionnisme

http://10.1.2.219:9123/block/?SessionID=211599971


Est-ce racisme? Non. Islam n'est pas une race. Est-ce discrimination? Pas plus que n'importe autre identification entre le système de l'Antéchrist et une confession religieuse existente. Et je n'avais pas de problème de voir un site protestant qui dénonçait, comme d'habitude, l'église catholique comme visée.

OU encore révisionnisme? Est-ce qu'ils prennent l'identification protestante classique, donc l'accusation contre l'église catholique à travers les siècles, pour un donné qui ne doit pas être revisé?

De toute manière, ils ont un peu une "liberté d'expression à géométrie variable".

Et si quelqu'un voudrait que je respecte le jeu d'un autre type, genre "initiation maçonnique"? Je crois que ce devrait au moins être claire que je n'ai jamais dans ma vie demandé de devenir Franc-Maçon, et donc, je n'ai pas à payer le prix pour le devenir non plus!

Or, après ceci, y a-t-il des gens qui m'ont demandé discrétion ou le respect du jeu? OUI.

Je passe un musicien à la rue Mouffetard qui tourne sa pianola, et il change des mots en "le respect du jeu". Ceci aujourd'hui. HIER, même quartier, preque pas un centime, ou très tard 50. Pas de quoi m'acheter les quatre yaourt de bonne qualité qui coutent 1€ et je n'ai pas vérifié si c'est encore valable pour les yaourt moins cher. Un homme me donne 50 grammes de chips et une petite bouteille d'eau, un autre m'avait donné des sucreries, ce qui n'est pas mal vue que j'avais faim, mais on a fait exprès de me mettre à ma faim. Et le lendemain, on me sourit - mais avec ce petit avertissement.

Serait-ce le seul? Non, ce n'est pas à pure hazard que je viens de nommer Chomsky, voici mon partage de ce que j'ai trouvé dans un groupe FB:

HGL's F.B. writings : Is Chomsky Consuming His Credibility Points?
http://hglsfbwritings.blogspot.com/2015/04/is-chomsky-consuming-his-credibility.html


  • 1) ce fut publié hier avant le boycott contre ma mendicité;
  • 2) le lien vers les dits de Chomsky contient, en prenant comme exemple les "véritistes" (Truthers) à propos 11 Septembre, avec pourtant application plus large, ses mots que je cite "What you do is write articles in scientific journals," etc.
  • 3) le premier commentaire est en Coréen et un avertissement à la discrétion puisque Big Brother "is checked" = "is checking" = "vérifie".


Et un peu avant, je ne sais pas si ceci était une requête d'omertà ou non, mais je le soupçonnait, comme on peut voir:

HGL's F.B. writings : "et lux non loqui"
http://hglsfbwritings.blogspot.fr/2015/04/et-lux-non-loqui.html


(Que je le publie aujourd'hui ne change en rien que j'ai vu ça bien avant).

On vient de dire de Sarkozy qu'il n'a jamais pu être initié dans la loge, vu qu'il n'aurait jamais pu garder la silence pendant un an. J'aimerais avoir un peu plus sérieusement le même alibi contre les soupçons de maçonnerie. Je ne me tais pas de mes trouvailles, parce que mes récherches ont, de ma propre part, en rien une quelleconque signification d'initiation maçonnique. Je ne veux tout simplement pas gâcher mon éternité avec la culpabilité d'une initiation - et donc je ne veux pas non plus avoir ma vie terrestre gâché pour des gens qui essaient de me pourvoir une telle en exigeant une discrétion maçonnique et peut-être hélas en prétendant derrière mon dos que je la leur octroie. Eh non!

Hans Georg Lundahl
Bpi, Georges Pompidou
Saintes Basilisse et Anastasie
Disciples des Apôtres Pierre et Paul
Martyrs sous Néron
15-IV-2015

Sunday, 12 April 2015

Probability

Is a rubber word.

[1) Refuting an Atheist - Happy Easter!, 2) Probability]

Properly speaking, when we deal with mathematic odds, many times when it is used one could estimate many of component probabilities differently.

But mathematical probability deals basically with previous probability of outcome. And that "probability of outcome" often enough has some kind of aleatoric factor in it.

It does not directly tell us of other kinds of probability, more important, but less exact.

Saying someone will throw dice, probability of getting a five is 1/6 - if it is one die of the d6 model which usually is meant when we speak of dice. If you use the kind of dice used on RPG, and use a d10 instead, the probability of a five is just one in ten. And if we speak of getting the sum five, throwing two normal dice (2d6)?

 1 2 3 4 5 6
1 2 3 4 5 6 7
2 3 4 5 6 7 8
3 4 5 6 7 8 9
4 5 6 7 8 9 10
5 6 7 8 9 10 11
6 7 8 9 10 11 12


4/36 or 1/9.

So, getting five is differently probable, supposing dice unloaded, according to whether you throw for it with 1d6, with 1d10 or with 2d6 looking for the sum. That is, probability of aleatoric outcome depends on what equipment you have.

You can on the other hand not determine probability of any of these equipments from its having resulted once in a value 5.

That kind of probability is not mathematic and statistic. It is either incalculable, basically, or its calculation depends on what you know about the player. Is he a honky tonk blue collar worker or an RPG geek? In the first case, you are nearly sure the value 5 was either 1/6 or 1/9. In the second case it could also have been very easily 1/10.

So, can one calculate equipments from values?

A value 5 is not incompatible with any of these equipments. A value 12 could for instance be either max value (1/36, like min value 2) of sum of 2d6, or one of the 100 values of 2d10. But it definitely supersedes both 1d6 and 1d10. At 13, there is no 2d6 either. It might once again be one value out of 100 with 2d10, or it might be a value of 3d6. There are theoretically 216 different outcomes, with minimum 3 as 1/216 and maximum 18 also as 1/216, but mid values rising in probability (that is why 3d6 is often used to get ability scores).*

And of course, a 13 as 1/100 (1 possibility on 2d10) has a less probable previous probability on that equipment than a 13 as 36/216 or 1/6 (36 possibilities on 3d6). But if you heard it was 13 as 1/100 cases (one possible value on 2d10) you would have no way to consider the information given improbable in hindsight just because previous probability was less to hit precisely 13 in the one way than in the other. Both ways clearly do include 13 in outcomes.

However, you can safely exclude the dice equipments 1d6, 1d10 and 2d6, once you know a value 13 was hit.

So, suppose you had reckoned on fact of a known value being 5 that equipment was either 1d6 or 2d6 or just possibly weirdest case a 1d10, and you hear of a score 13, which is impossible on those equipments. Unless you know what game it is and know the rules exclude any dice equipment where 13 is a possible outcome, you really cannot, you really ought to consider it might be a 3d6 or a 2d10.

But all this time we are dealing with aleatory probabilities. What if artistic intention is involved? Well, then we are in a totally other world. Probability of each artistic detail depends clearly on how it fits according to artist's taste within the general framwork of the work of art. If I ever found an ancient text including the word sequence: ... ETLUVXNONLOQVI ... but lacking the rest, I will be pretty sure one sentence ends in "... et lux," while next begins with "Et loqui ..." for each of which there are a few possibilities that make grammatical sense. But if I come across "et lux non loqui" on the internet, I will take it as a google translate, that is as an incompetent translation made by a machine having no grasp on meaning, for a text which might be English "and light not to speak". In other words, a way to get across very indirectly to a Latinist someone wishes him to have x "and also light to shut up", in other words a request for omertà. In Latin, there is hardly any good syntactic context for a single phrase "et lux non loqui". What you wish someone is usually accusative and lux has an accusative distinct from the nominative, and whatever it is, if it is qualified by an English infinitive, negated or not, it cannot be qualified by a Latin one, but needs another construction, since Latin infinitives and infinitive phrases can only occupy the roles of a nominative or an accusative noun.** Similarily, if I find words like a girl looking into a grimoire while performing a task set for her, I'll be more likely to consider it a part of C. S. Lewis' scenario in which Narnia is a world where magic is sometimes licit for human actors, like the morality of The Amulet or other E. Nesbit stories, but transposed OUT of this world where C. S. Lewis knew very well it is highly illicit, than as part of Tolkien's scenario in which even a previously presumed to be innocuous magic ring turns out, very pessimistically, to be not just illicit to use, but very deplorable if used anyway. In other words, even if I had not read all of the Narniad and Silmarillion, The Hobbit and LotR, I would rather place it in the Narniad (where Lucy takes this risk in The Voyage of the Dawn Treader) than in the Tolkien Legendarium (where the ring of Bilbo turns out to be the ring of an Antichrist figure or incarnate Devil figure and where looking into a Palantir is only possible for the king who has the moral stamina of an exorcist, but very dangerous to anyone human else, including the very noble and learned Denethor, and even to Saruman, who was nevertheless an angelic being, in the scenario).

So, before we can decide whether a miracle is "probable", what we need to decide is not whether the chances of it happening are previous to it so great or so small, but rather if there is equipment for it in the universe. And since a miracle is not an aleatory event, but a highly intentional one, if the one who wields it (supposing there is one) is likely to have such an intention. We get to moral rather than mathematical probability.

But, we can on the other hand say that if any miracle is at all certain, the universe has someone in or about it who has the ability to perform such.

And that also goes for anything which would be impossible on materialistic terms.

If you identify a phenomenon as thought as bypassing all purely materialistic explanations, like a value 13 bypasses all versions of 1d6, 2d6 or 1d10, you have identified conscience as a phenomenon perhaps concretely in us interdependent with, but not ultimately dependent on matter. And that leaves a possibility open for which physical laws applicable to matter only are no effective block.

Also, one can go the other way and identify the value "a group clearly believes its founder, whom living members knew, to be physically risen from the dead" as being a value like 13 to 1d6 to the equipments of error and lying.

In other words, probability as understood by Pascal has nothing to say against the existence of God or the Resurrection of Christ.

As we Roman Catholics have today had Dominica in Albis, and as this year it coincides with Orthodox celebrating Easter Sunday, I insist: Christ is Risen. He is Truly Risen.

Hans Georg Lundahl
Bpi, Georges Pompidou
I Sunday after Easter
12-IV-2015

* 1. Roll 3d6 for each ability score.
2. Write down the bonus / penalty for each score.
etc.

Ability ScoreBonus / Penalty
3 -3
4-5 -2
6-8 -1
9-12 0
13-15 +1
16-17 +2
18 +3


Cited from: BASIC FANTASY BEGINNER'S ESSENTIALS
http://basicfantasy.org/download.cgi/BF-BeginnersEssentials-r8.pdf


** Yes, an Accusative with Infinitive may well occupy the role of a nominative: "me non loqui nec scribere malis videtur bonum esse." But after lux, you need sth with genitive, dative or ad phrase of gerund: "lucem non loquendi, lucem non loquendo, lucem ad non loquendum", not a pure accusative or nominative.

Saturday, 11 April 2015

Jean-Yves Camus a-t-il essayé de démoniser l'intégrisme?

Un négationniste français caché chez les intégristes belges
Jean-Yves Camus, Chercheur en science politique
Publié le 19/02/2009 à 18h36
http://blogs.rue89.nouvelobs.com/jean-yves-camus/2009/02/19/un-negationniste-francais-cache-chez-les-integristes-belges


Je cite:

L’affaire Reynouard établit des liens entre plusieurs courants de l’intégrisme catholique et le négationnisme. D’abord, le fugitif, qui ne se cache pas, a confirmé, en donnant une interview à ceux-là même qui l’ont retrouvé, que sa femme fréquente la Fraternité sacerdotale Saint- Pie X (FSSPX), qu’il a enseigné dans une école de la Fraternité et que ses enfants (il en a sept) sont scolarisés dans un établissement lefebvriste.

Selon lui pourtant, le courant lefebvriste est « trop modéré ». Il se réclame donc à la fois du « national-socialisme » et du minuscule courant sedevacantiste, pour qui le trône pontifical est vacant depuis Paul VI, les papes étant tous dans l’erreur.


Camus n'a (donc?) pas compris que:

  • d'un côté, la SSPX en globale est assez frileux envers ce qu'il appelle négationnisme. Mgr Williamson fut par exemple déchargé de ses devoirs dans la fraternité suite au scandale dans lequel il s'était prononcé en termes que Camus considérerait comme négationnistes;

  • d'un autre côté, les parties du sédisvacantisme dans lesquelles Vicent Reynouard aurait la pleine libertés de s'exprimer contre les "papes" de Vatican d'Eux ne suffisent pas structurellement, il est obligé pour avoir ses enfants en école catholique de recourir à FSSPX, car les sédisvacantistes (quel que soit leur position sur la question) n'ont pas ce genre de structures assez souvent.


En plus, Pape Michel (de son nom civil David Bawden, élu en conclave d'émergence en 1990, avant quoi il était sédisvacantiste et avant quoi il avait été séminariste de la FSSPX) ne semble pas très satisfait avec ce côté de Mgr Williamson non plus.

Puisque je suis moi-même un intégriste Catholique, je trouve assez agaçant quand Jean-Yves Camus fait des amalgames faciles. Apparemment, Sci Po est Scientifique quand il s'agit des grands partis, mais surtout Politique quand il s'agit des minorités faciles à démoniser. Au moins ceux qui sont faciles à démoniser parmis les Antifa, devant un publique antifasciste ou antiraciste ou se voulant tel.

Je trouve biensûr aussi agaçant qu'on exaggère l'importance des Camps comme Auschwitz dans l'extrême et la met quasiment en critère maximum pour juger des choses qui n'ont rien à voir, pas seulement comment JYC regarde les FSSPX, Mgr Williamson et les sédisvacantistes, mais en plus pour pas mal d'autres choses, qui ne changent en rien leur nature quelle que soit la vérité sur cette question.

Que les "négationnistes" ou révisionnistes ou que les "exterminationnistes" ou l'école mainstream ait raison sur les chambres de gaz:

  • ça change rien au fait que soit les tueries, soit les mensonges sur les tueries, quoi qu'en soit, sont d'un très grand cynisme;
  • ça change rien au fait que les rouges ont montré un très grand cynisme avant, par exemple en Cárcel Modelo de Madrid la plupart du temps entre 36 et 39;
  • ça change rien au fait que les crimes communistes entre 1917 et 1990 et en certains endroits audelà dépassent les crimes nazis;
  • ça change rien au fait que les nazis étaient eux-mêmes criminels en d'autres choses, comme le programme d'euthanasie, comme les avortements eugéniques, comme le fait qu'un SDF pouvait être dès 33 envoyé à Ravensbrück et, en cas de refus de travail, tué, au moins en théorie;
  • ça change rien au fait que la pseudolégislation totalitaire Reichsschulgesetz de 1938 était un crime d'institution d'obligation scolaire et d'uniformisation étatique de l'éducation;
  • ça change rien au fait que l'interdiction de l'imprimérie d'utiliser la fracture, faite en 1940, était un acte totalitaire;
  • ça change rien au fait que ces deux actes totatlitaires sont continués après 1945 pas seulement en DDR, en Allemagne de l'Est, état assez vite devenu Communiste, mais aussi en BRD, en Allemagne de l'Ouest;
  • ça change rien au fait que l'un des actes en ayant la prétention de faire de l'antinazisme démonise inutilement pas mal de la culture allemande traditionelle et l'autre continue de faire des morts, comme les autres lois d'obligation scolaire (absolue ou rélative à une "incapacité" de la scolarité à maison, selon les pays) continuent aussi à faire des morts, notemment en Columbine High 1999;
  • ça change rien au fait que le XX:ème Siècle a été un des siècles ou même le siècle le plus saugrenu des derniers trois mille ans.
  • En plus, ça change rien aux vérités de la raison;
  • ça change rien à la vertu;
  • ça change rien à la beauté;
  • ça change rien au fait que vertu et beauté sont des constats soumis à la raison;
  • ça change rien à la Gloire de Dieu;
  • ça change rien au droit (au moins moral) de continuer des critiques que des Chrétiens ont eu vis-à-vis le Judaisme et ses adhérents;
  • et alors, j'ai tellement d'autres sujets qui m'interessent davantage que la vérité sur les chambres de gaz.


Et pourtant, il semble que les Shoah-croyants, comme les qualifierait Vincent Reynouard, aient réussi à me faire un procès d'intention pour derrière ça "dépister" un négationnisme et de me démoniser pour celle-ci, en ignorant souverainement ce dont j'ai préféré de parler et d'écrire.

Il semble donc, qu'il y a des gens pour qui cette histoire est devenue le nec plus ultra des critères de la raison et de la vérité. Des gens qui sont prêts à commettre des sacrifices humains devant leur autel pour "toutes les victimes de la Shoah" ... car l'avortement a déjà les proportions d'un sacrifice humain, même pas égalé par les Molochistes de Carthage, et ils sont prêts à faire taire tous les attaqueurs de l'avortement libre, avec des prétextes tirés entre autre du fait qu'il y a eu d'avortements dans les Camps, et encore plus d'un amalgame entre tous les intégristes catholiques qui sont contre les avortements et Vincent Reynouard. Bien, je ne le trouve pas malhonnête. Ne partageant pas la passion déproportionnée devant la question qu'il a abordé, je ne peux pas le démoniser que je trouve qu'il ait tort ou raison.

Ou quelque chose entre les deux. Voici ma corresponence avec lui:

Correspondence de Hans Georg Lundahl : Courte correspondence avec Vincent Reynouard, sur Oradour et Wajsblat
http://correspondentia-ioannis-georgii.blogspot.com/2013/09/courte-correspondence-avec-vincent.html


Hans Georg Lundahl
Bpi, Georges Pompidou
Veille du Dimanche in Albis
Samedi de l'Octave de Pâcques
11-IV-2015

PS, je vais essayer de le contacter demain, j'ai échoué ce soir.

Friday, 10 April 2015

Aquinas vs Paley

From wiki:

William Paley (July 1743 – 25 May 1805) was an English clergyman, Christian apologist, philosopher, and utilitarian. He is best known for his natural theology exposition of the teleological argument for the existence of God in his work Natural Theology or Evidences of the Existence and Attributes of the Deity, which made use of the watchmaker analogy.

Wiki : William Paley
http://en.wikipedia.org/wiki/William_Paley


In other words : he considered the workings of the universe as a self contained machinery which needs an intelligent designer, but which designer might after designing and setting in motion, might retire from his work.

Atheists agree about the universe, they only tend to believe in blind watchmakers (a certain Richard Dawkins even called a book of his after this idea).

Did St Thomas Aquinas agree with Paley? And therefore with Dawkins, as far as the universe is concerned? No.

What does he say, in his own explanation, about the Seventh Day?

I answer that, The perfection of a thing is twofold, the first perfection and the second perfection. The 'first' perfection is that according to which a thing is substantially perfect, and this perfection is the form of the whole; which form results from the whole having its parts complete. But the 'second' perfection is the end, which is either an operation, as the end of the harpist is to play the harp; or something that is attained by an operation, as the end of the builder is the house that he makes by building. But the first perfection is the cause of the second, because the form is the principle of operation. Now the final perfection, which is the end of the whole universe, is the perfect beatitude of the Saints at the consummation of the world; and the first perfection is the completeness of the universe at its first founding, and this is what is ascribed to the seventh day.

Summa Theologica : First Part
Question 73. The things that belong to the seventh day
Article 1. Whether the completion of the Divine works ought to be ascribed to the seventh day?
http://newadvent.com/summa/1073.htm#article1


Deism and Atheism are excluded, God is not just an explanation about the past, when He created so to speak a harp, but about the present, when He is so to speak playing the harp He created.

A harp is unlike a watch insofar as it needs a good player. St Thomas says the Universe is like a harp, I do not think he would surrender to Paley who thought it was just a clockwork, even if one needing a good designer. If that is what Paley thought, of course. But if he made the analogy of a watchmaker rather than of a harp making lutenist, who then becomes the harp player as well, he may have thought so. If so, I think he was wrong.

Hans Georg Lundahl
Nanterre UL
St Ezechiel
Prophet and Martyr
10-IV-2015

Apud Babylonem sancti Ezechielis Prophetae, qui, a Judice populi Israel, quod eum de cultu idolorum argueret, interfectus, in sepulcro Sem et Arphaxad, Abrahae progenitorum, sepultus est; ad quod sepulcrum, orationis causa, multi confluere consueverunt.

Good and Bad Stuff in Mater et Magistra

1) HGL's F.B. writings : What was the Potato Famine?, 2) New blog on the kid : Good and Bad Stuff in Mater et Magistra

First, a fair warning. First version of this post had three consecutive numerals six in the post-ID.

Now, for what I was going to write, and perhaps God, perhaps a Church man or perhaps just a kabbalist wanted it stamped that way. I did not want readers to be obliged to shun it due to post number actually there, so I made a new post. But I did warn you.

Mark Shea on Catholic and Enjoying It had this post:

Commie Pope Calls for State Intervention in Economy and Wealth Resdistribution!!!
January 24, 2015 by Mark Shea
http://www.patheos.com/blogs/markshea/2015/01/commie-pope-calls-for-state-intervention-in-economy-and-wealth-resdistribution.html


Here is the comment I tried to post under it and what happened to it:

What a pity he poisoned that document with paragraph 6, which seems to imply that the laws obeyed by the cosmos at large are non-moral laws of necessity. Or can you find a way out of that implication?

The angel giving 63 Ophiuchi a REVERSE parallax might be considered slighted because of it.

And also a pity you mistranslate a good point.

He called for wider DISTRIBUTION of "durable consumer goods", houses, land, tools and equipment.

You talk about "Wealth Resdistribution" which may mean Social Democracy instead of Distributism. In SD, state redistributes money and therefore non-durable consumer goods. But leaves concentration of productive wealth where it is or (as in 1960's) makes it worse. Btw, Re-distribution, not res-distribution.

We are unable to post your comment because you have been blocked by Catholic and Enjoying It!. Find out more.


Fact remains : Commies concentrated rather than spread ownership of farmland by forcing individual owners to get together in a collective ownership, alternatives being Kolkhos and Sovkhos. The one little exception under a few years of Stalin era (NEP) was not just abolished, but its distributist heros, the Kulaks, demonised and punished for being Kulaks.

Social Democrats in Sweden, Norway and Denmark, probably Finland too, concentrated by making taxes so high a minimal farm for economic viability had to be greater than before.

And de Gaulle had done so somewhat less than SD. And Franco in 1960's did so somewhat less than de Gaulle. So, on antidistributist evil scale, Franco is mild, Soviet Communism extreme. de Gaulle and Social Democrats come between.

Now, there are a few more points to make. Redistribution and wider distribution do not mean the same thing. A new concentration is also a redistribution. Also, Leo XIII in Rerum Novarum had specifically said that a wider distribution of land was not needed, as long as the land was actually feeding the farm workers. However, since then, one may observe that some large land owners even in Catholic countries have adapted to the Capitalist logic which was most infamous during the Irish Potato famine, in which tenants grew potatoes for themselves and wheat for their landlord and when potato crop failed same landlord preferred selling the wheat in England over feeding the hungry tenants in Ireland. I don't think things were quite so bad when Sturzo (whom Chesterton admired) led farm workers with shovels to ensure land got worked, but if landlords were letting land lie fallow, not for preserving fertility, but only for gaining higher prices on wheat, that also was criminal, and the countermeasure of Sturzo (as of Mussolini, who ordered Sturzo to stop) was measured. The farm workers did not confiscate the land, only make sure landlords gained their usual gains from working it, rather than unusual ones from stopping it from being worked.

But per se, a collective farm is as much of concentrated ownership of land as a landlord is. More individual ownership is preferrable, but not a duty, as Leo XIII noted, as long as farm workers really also do live off the land.

Hans Georg Lundahl
Nanterre UL
St Ezechiel
Prophet and Martyr
10-IV-2015

Apud Babylonem sancti Ezechielis Prophetae, qui, a Judice populi Israel, quod eum de cultu idolorum argueret, interfectus, in sepulcro Sem et Arphaxad, Abrahae progenitorum, sepultus est; ad quod sepulcrum, orationis causa, multi confluere consueverunt.