Monday, 24 April 2017

On devrait regarder ...


La dame qui me donna café et croissant ce matin me le disait, à propos des gens qui voient des gens et qui donnent rien.

Elle semblait croire que l'élection de l'une ou de l'autre candidat pourrait resoudre des problèmes pour "des gens comme vous".

Peut-être devrait-elle regarder un peu mon écriture aussi, pour savoir exactement à qui ou quel genre de personnes je ressemble.

Un autre genre que les essais (ou analyses) et notices p ex ici, c'est par exemple mes dialogues, voici en français:

Répliques Assorties
http://repliquesassorties.blogspot.com/


Et voici en anglais:

Assorted retorts from yahoo boards and elsewhere
http://assortedretorts.blogspot.com/


Bon, dessus je ne suis auteur que de la moitié que j'ai écrite, à part les cas que j'ai juste commenté un youtube, sans d'avoir réponses, en ce cas, c'est moi./HGL

PS, si ça continue, il y aura peut-être un peu de contenu sur celui en allemand aussi:

Antworten nach Sorte
http://antw-n-sorte.blogspot.com/
/HGL

Tuesday, 18 April 2017

Une église ne doit pas donner aux apostats le statut de théologien ou prêtre


Il semble que Joseph Moingt et "Père" Bernard Sesboüé "SJ" soient des négationnistes à propos la Résurrection de Notre Seigneur.

Pour les détails, il y a l'article "Comment croire à la Résurrection" en Religion et spiritualité, p. 13, du numéro LaCroix 15-16-17.IV.2017.

De son côté, Père Pierre-Marie Castaignos (voir le même article) semble inclair dans les détails et diffident, mais probablement pas apostat comme les deux autres./HGL

LkCa 15, Diameter if 1 light day away


The star lies 457 light-years from Earth in the constellation Taurus. LkCa 15 is only about 2 million years old. The sun, by contrast, is about 4.6 billion years old. LkCa 15 has about the same mass as the sun.


Christian Science Monitor, 2011:

How are planets born? LkCa 15 could give scientists first-ever peek.
By Pete Spotts, Staff writer OCTOBER 19, 2011
http://www.csmonitor.com/Science/2011/1019/How-are-planets-born-LkCa-15-could-give-scientists-first-ever-peek.


If this star is 1 light day away, how big is it?

I take "same mass as sun" as implying "same volume as sun", though that is less certain in terms of star development, as envsaged by these heliocentrics and deep timers.

457 light years * 365.25 light days / light year = 166,919.25 light days
166,919.25 light days : 1 light day

How large is the sun?
https://en.wikipedia.org/wiki/Sun

Equatorial radius 695,700 km = equatorial diameter of 1,391,400 km

1,391,400 km : 166,919.25 = 8.3357671448919163 km
or 8 336 meters
or 5.180 miles/HGL

Saturday, 15 April 2017

Christus Resurrexit - Vere Resurrexit


XPICTOC ANECTH - ALHΘΩC ANECTH.

Ce n’est pas comme ça qu’Israël sera sauf


Dans le RER entre Nanterre U et Nanterre Ville, je viens de voir des graffiti « nique la Palestine » et « Israël vivra ».

Mais ce n’est pas en niquant la Palestine qu’Israël vivra, pas si les Palestiniens sont des Israëlites, comme je viens de le dire plusieurs fois, c'est-à-dire dans le sens biblique, pas toujours dans le sens des passeports modèle 1948.

Des gens qui disent ça, disent une connerie, qui met la Terre Sainte en danger. On peut débattre si un ou deux ou trois états est la meilleure solution, pratique, mais les Palestiniens ont une légitimité évidente.

Les Palestiniens Chrétiens descendent des Chrétiens en Judée, Samarie et Galilée, comme les Juifs Palestiniens des Juifs là à cette époque. Et les Palestiniens Musulmans de certains Palestiniens à l'époque de la conquête par Omar. Donc, les Palestiniens sont Israëlites, descendent d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. On ne peut pas les traiter de Goïm invahisseurs./HGL

Wednesday, 12 April 2017

I Have Some Reasons to Believe in a Forceps Plot


  • One side of it:

    • Catholics of more observant and traditional grasp on Orthodoxy (also liturgy) are in some places and cases being made to believe I am an esoteric.

    • It is known that I am an avid reader of C. S. Lewis and J. R. R. Tolkien.

    • An easy way without mentioning me* is to attack these two, and rely on John Todd "testimony" for doing so.


  • Other side of it:

    • Esoterics see me excluded from Catholics, through suspicions of above type.

    • Esoterics do have some interest in CSL and JRRT (not necessarily same as mine, but they need not note the difference).

    • So, they can go on and hope I have or will have an interest in esotericism.

    • Therefore, whatever they arrange about my situation, they can tell others (including presumably police, should I try to complain) it is somehow part of "my" initiation, like that Masonic year when one doesn't speak a word (a joke about a French politician said "he couldn't be a Mason, he could never have managed the year of silence").


Let's analyse this other side a bit.

Statement 1, esoterics see me, etc. I am begging in Paris, there are Templars in St Nicolas du Chardonnet, I used to frequent the Georges Pompidou centre in Beaubourg very much, it would really be lousy observers of other people if no esoterics had seen me or figured out my situation.

Statement 2, I have heard so. I admit I have this from hearsay, mainly from the kind of Catholics and Evangelicals who are denouncing CSL and JRRT.

Statements 3 & 4, I purposefully said that they can do so, not that they did.

Why? Because I have no proof as solid as a clear and candid admission on their part, only as much as what amount to me as hints. Hints which add up to them presuming I am in some kind of initiation process, when I know that as far as my conscious will and mind is concerned, I am not.

Now, why do I bring this up?

I happen to know one way in which I could blow it for these guys. Clearly and solidly showing that CSL and JRRT are not esoterics, unlike the rumour. I was doing this - assembling information and preparing another article than this one - on aNotepad.com in a session of the EPL or EPN**, which means free internet against a yearly fee. I was going about this and then the internet connection was cut, all had to start over again. I checked the notepad after the cut, it was not possible to restore the session.

This means at least 15 minutes or 20 minutes' or more work was lost. This could of course have been purely fortuitous. Or it could have been some kind of will behind this. Either some person arranging the cut connection among the personnel (many of whom are presumably esoterics!), or someone on the Catholic side or among Orthodox who perhaps would like to make me The Russian Pilgrim bis, and are at least not enthusiastic over my writing, someone there might have prayed for me NOT being able to exonerate myself as easily as I had hoped when starting the article I have not here and now written.

Tiny things like that add up to my not getting my work published by other Catholics, or rather re-published on paper, since the internet version is my own first publication. This in turn adds up to prolonging my poverty and exposure to people who might be interested in abovementioned types of intrigues.

Hans Georg Lundahl
Mairie du III, Paris
Spy Wednesday
12.IV.2017

* That could draw someone's attention to my writings on the web, and thereby provoke a discovery which would interfere with that kind of plotting.

** In Mairie du III Arrondissement, which has a reputation of being fairly gay friendly, among other indications of it not being purely good Catholics around here.

Monday, 10 April 2017

Laval et Vel d'Hiv


Je viens d'apprendre que Marine est dans le tempête médiatique.

"Je pense que la France n'est pas responsable du Vel d'Hiv", a répondu au "Grand Jury" RTL-LCI-Le Figaro la présidente du FN, interrogée sur cette rafle. "Je pense que de manière générale, plus généralement d'ailleurs, s'il y a des responsables, c'est ceux qui étaient au pouvoir à l'époque, ce n'est pas LA France. Ce n'est pas LA France", a déclaré Mme Le Pen.


"Je pense que la France n'est pas responsable du Vel d'Hiv" (Marine Le Pen)
09/04/2017 16:14:06
Mis à jour le 10/04/2017 06:17:36
https://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/142289-170409-je-pense-que-la-france-n-est-pas-responsable-du-vel-d-hiv-marine-le-pen


Effectivement, Laval n'est pas la France.

Beaucoup moins mal dans le contexte que ce que j'avais craint.

Bon, Laval (et même le Maréchal), n'est pas la France.

La France n'est pas la Ministre Veil non plus, alors ce n'est pas la France qui est responsable de l'avortement?

Et la France n'étant pas Robespierre non plus, la France n'est pas coupable de la Révolution. La révolution dite française n'est pas française.

Doit-on prendre ceci de manière platonique, la France étant un archétype qui ne peut pas être souilli par ses manifestations temporelles, ou doit-on prendre ceci de manière nominaliste, la France n'existant pas sauf comme fiction juridique commode?

Par contre, Laval, lui il était responsable. À l'époque quand on sortait le film Rafle, il y avait un article dans laquelle il paraît qu'il imaginait faire un acte de pédagogie envers les Juifs déportés. Éradiqués de l'existence? Pas selon son discours officiel. Par contre, ils devaient apprendre, "sinon l'amour au moins l'habitude du travail dur".

Un certain esprit un peu esclavagiste est responsable pour une réplique comme celle-là.

Un certain esprit esclavagiste que les Pieds-Noirs (et l'administration) semblent avoir imbu de leurs colonisés en Algérie. Ma critique précisément de l'Algérie française, à part Bugeaud et les enfumades. Notons, la France n'était pas responsable pour les enfumades non plus, Bugeaud oui, et le parlement oui.

Et cet esprit là n'est pas tout à fait français classique.

Ou typique pour les personnes souvent associées au concept de La France.

Hans Georg Lundahl
BU de Nanterre
Lundi de la
II semaine de la Passion
10.IV.2017

RIP, RIP


RIP, Lech Kaczynski.

RIP, John Vennari.

Les Australopithèques, On Sait Bien Qu'Ils Étaient Humains? Non, Pas Trop!


En train de vérifier des sites pour l'article avant, je trouve ceci:

Hominidés : Homo erectus
http://www.hominides.com/html/ancetres/ancetres-homo-erectus.php


Et en bas ceci:

  • Lucy, Abel...

    • Ardipithecus kadabba
    • Ardipithecus ramidus
    • Australopithecus anamensis
    • Australopithecus afarensis (Lucy)
    • Australopithecus bahrelghazali (Abel)
    • Australopithecus garhi
    • Australopithecus sediba
    • Kenyanthropus platyops
    • Australopithecus africanus
    • Australopithecus prometheus


  • Les paranthropus

    • Paranthropus aethiopicus
    • Paranthropus robustus
    • Paranthropus boisei


Tous ceux-ci sont censé être des ancêtres humains ou proches avant les Homo erectus. Regardons un peu. Mes commentaires en italiques.

Ardipithecus kadabba
et Ardipithecus ramidus
pour le second, probablement valable pour le premier aussi
Il pouvait peut-être marcher debout comme les hommes modernes ; sa bipédie ancienne en ferait une étape paléontologique majeure.

En d'autres mots, on n'a pas trouvé des pieds dessus.

Australopithecus anamensis
Les fossiles (vingt et un au total) comprennent des mâchoires supérieures et inférieures, des fragments de crânes et les parties supérieure et inférieure d'un tibia. En outre, un fragment d'humérus qui avait été trouvé trente ans plus tôt sur le même site, à Kanapoi, a maintenant été attribué à cette espèce.

En d'autres mots, on n'a pas trouvé des pieds dessus.

Australopithecus afarensis (Lucy)
Lucy :
pas de pieds.

Selam :
Selam (qui signifie « paix » en amharique) est une petite fille décédée à un âge estimé à 3 ans. L'une des particularités de Selam est l'état et le nombre des fragments trouvés : le crâne est quasiment complet ainsi que le torse et les scapulas et d'importantes parties des jambes ont également été mises au jour. (Pas de pieds, donc).

Kadanuumuu
Une analyse du squelette du fossile permet de considérer de manière concluante que l’espèce était entièrement bipède.

En d'autres mots, on n'a pas trouvé les pieds de Kadanuumuu non plus.

Australopithecus bahrelghazali (Abel)
Deux fossiles ont été décrits : - un fragment de mandibule découvert au Tchad à l'est du Bahr el Ghazal (« rivière des gazelles ») à environ quarante-cinq kilomètres du fort de Koro Toro, par l'équipe franco-tchadienne de Michel Brunet le 23 janvier 1995 sur le site appelé KT12. Cet holotype est catalogué KT12/H1. - une prémolaire supérieure d'un autre individu. Ce paratype est catalogué KT12/H21,2,3.

L'holotype a été surnommé « Abel » en hommage au géologue Abel Brillanceau, un collègue de Michel Brunet mort en 1989 au Cameroun4.

Un troisième fossile, un fragment de maxillaire gauche, a été collecté le 16 janvier 1996 sur le site de KT13, voisin proche de KT12. Catalogué KT13-96-H1, il apparaît dans un article scientifique de 1997 comme Australopithecus sp. Indet. pour être nommé Australopithecus bahrelghazali en 20125,6,7.

Enfin, un quatrième fossile, une symphyse mandibulaire avec deux dents, a été mis au jour le 18 juillet 2000 à quelques kilomètres au sud de KT13 sur le nouveau site de KT40. Les trois sites à hominidés de KT12, KT13 et KT40 sont situés au pied d'un même cordon sableux, le Goz Kerki, témoignage d'un ancien rivage du MégaTchad. Le potentiel fossilifère de ce secteur demeure donc important8.

Quatre individus, mais aucun pied.

Australopithecus garhi
BOU-VP-12/130
est un ensemble très fragmentaire d’os crânien incluant l’os frontal, les os pariétaux ainsi que le maxillaire et sa denture (image [archive]). A. garhi présente des traits distincts aussi bien de ceux des autres australopithèques graciles tels que Australopithecus afarensis et Australopithecus africanus que des australopithèques robustes, notamment au niveau du maxillaire. L’étude des prémolaires et des molaires montre qu’elles sont plus grandes que celles des autres formes graciles, mais moins robustes que chez les Paranthropes.

La capacité crânienne de A. garhi, évaluée à 450 cm3, est proche de celles des autres australopithèques.

D’autres fossiles
ont été découverts à proximité des fragments de crâne de BOU-VP-12/130, dont des restes post-crâniens, un fragment appartenant à un second crâne et deux mandibules dont une relativement complète. Les inventeurs considèrent que la morphologie de la mandibule est compatible avec la nouvelle espèce mais il n’est pas exclu que certains restes appartiennent à une autre espèce.

Post-crâniens, pas précisé qu'il y a des pieds dedans.

Australopithecus sediba


Malapa Hominin 1 (MH1) left, Lucy (AL 288-1 (Centre), and Malapa Hominin 2 (MH2) right. Image compiled by Peter Schmid courtesy of Lee R. Berger, University of the Witwatersrand.
Profberger — Travail personnel
CC BY-SA 3.0
File:Australopithecus sediba and Lucy.jpg
Création : 8 septembre 2011

Plus complexe. Celui à droite semble avoir un tarse - mais pas en connection directe avec les autres os. Le tarse pourrait être humain et le reste non. D'ailleurs, je pourrais me tromper de terminologie, talus ou tarse?

Kenyanthropus platyops
Le spécimen princeps (KNM-WT 400001) possède une face large et plate. Il était associé à un os d'orteil qui laisse à penser qu'il marchait probablement en position redressée. Les dents sont intermédiaires par leur forme entre celles des grands singes et celles des hommes.

En d'autres mot, l'os d'orteil pourrait être humain, la face large et plate non-humaine.

Australopithecus africanus
Sts 60 et Tm 1511
En 1938, Robert Broom attribua un moulage endocrânien (en) d’une capacité de 485 cm3, découvert à Sterkfontein par G. W. Barlow, à un nouveau taxon : Plesianthropus transvaalensis2. La pièce se décompose en un moulage endocrânien (Sts 60) indépendant de sa gangue qui contient le maxillaire gauche et une partie du crâne (Tm 1511). Ce fossile a été réattribué depuis à A. africanus.

En d'autres mots, pas de pieds.

Mrs. Ples
Mrs. Ples (« Mme Ples » en anglais) est le nom couramment donné au crâne le plus complet d'Australopithecus africanus jamais découvert en Afrique du Sud, catalogué sous la cote STS-5. Il est âgé d'environ 2,05 millions d'années selon les techniques de datation par paléomagnétisme et par uranium-plomb et présente une capacité d'environ 485 centimètres cubes1. - Certains spécialistes estiment que le squelette partiel STS 14 (en), découvert sur le même site la même année et à proximité de Mrs. Ples, pourrait appartenir au même individu. Si cela se confirme, Mrs. Ples deviendrait un équivalent sud-africain de Lucy. - STS 14 : The specimen consists of a pelvis, vertebral column and fragmentary rib and femur. Notable characteristics include the distinctly human-like shape of its pelvic blades, indicating a type of bipedalism.[3] This find was the first to demonstrate, without a doubt, pre-Homo bipedality. Curiously, the specimen has six lumbar vertebrae, more than either most humans, who have five, or modern apes, which may have five or fewer.[2]

En d'autres mots, STS 14 pourrait être humain et Madame Ples pas une vraie dame.

Enfant de Taung
Le fossile désigné sous le nom d'"enfant de Taung" est le crâne d'un individu juvénile de l'espèce Australopithecus africanus. Il a été découvert en 1924, par des carriers de la Northern Lime Company à Taung, près de Kimberley, en Afrique du Sud. À partir de ce crâne, Raymond Dart a défini, en 1925 dans le journal Nature, un nouveau genre d'hominidé, les australopithèques, et une nouvelle espèce.

Le crâne de Taung est en dépôt à l'Université du Witwatersrand1. Dean Falk, un spécialiste de l'évolution du cerveau a qualifié ce crâne de "the most important anthropological fossil of the twentieth century."2

Crâne n'est pas l'endroit sur lequel on trouve des pieds.

Australopithecus prometheus
Le fossile très complet de Little Foot découvert à Sterkfontein pourrait être rattaché à cette espèce et pourrait conduire à mieux la caractériser. Une révision de l'histoire géologique du site menée depuis 2007 indique que Little Foot aurait au moins 3 millions d'années2,3.

Regardons Little Foot.
Les premiers éléments squelettiques appartenant au fossile de « Little Foot » (« petit pied » en français) ont été identifiés par le paléoanthropologue Ronald J. Clarke en 1994, alors qu'il classait des fossiles attribués à des bovidés découverts précédemment à Sterkfontein. Les éléments en question provenaient de la Grotte de Silberberg, une grande cavité du réseau karstique de Sterkfontein. R. J. Clarke remarque quatre ossements d'un pied gauche (un talus, un naviculaire, un cunéiforme médial et un premier métatarsien) qui appartenaient indubitablement à un hominidé et très probablement à un même individu1.

Et regardons l'image:


Tobias Fluegel — Travail personnel
CC BY-SA 3.0
File:Little Foot 01.jpg
Création : 1 juin 2009

Pas un pied humain, selon la reconstruction.

Paranthropus aethiopicus
Le premier spécimen est une mandibule édentée (holotype : Omo 18-1967-18) découverte en 1967 à Shungura, dans le sud-ouest de l'Éthiopie, à l'ouest de la rivière Omo, par une expédition française menée par Camille Arambourg et Yves Coppens. Il a été retrouvé dans des niveaux datés d'environ 2,6 millions d'années.

La découverte de cette mandibule conduisit tout de suite à la création d'une nouvelle espèce : Paraustralopitecus aethiopicus 1. En effet, la mandibule présente des dents de forte taille qui la classent parmi les formes robustes mais l'arcade dentaire est en forme de V, ce qui justifia pour les auteurs cette création.

Cette espèce est aujourd'hui nommée Paranthropus aethiopicus 2 ou considérée par certains auteurs comme appartenant au genre Australopithecus et donc nommée Australopithecus aethiopicus.

L'appellation « aethiopicus » reste peu usitée. Beaucoup de chercheurs, notamment anglo-saxons, ignoraient même l'existence et la découverte de cette nouvelle espèce jusqu'à la mise au jour, en 1985, d'un crâne très bien conservé, dans des sédiments de la formation de Nachukui, à l'ouest du lac Turkana, datés d'environ 2,5 millions d'années 3.

Le crâne en question, répertorié sous le code KNM-WT 17000, est surnommé le « Black Skull », en raison de sa coloration noire, due à la richesse en dioxyde de manganèse du sédiment duquel il est issu. Il constitue un paratype de l'espèce Paranthropus aethiopicus, à laquelle il fut très vite rattaché. C'est sur ce paratype, le plus complet de l'ensemble des restes, que furent effectuées la plupart des observations.

Omo 338y-6
calvarium d'un enfant de 10 ans, sans os frontal et sans face, qui montre des superstructures osseuses (crêtes) très développées pour son âge (daté de 2,39 millions d'années).

L55s-33
fragment antérieur de mandibule, avec la couronne d'une prémolaire présente, provenant du niveau 6 des dépôts de l'Omo.

En d'autres mots, pas de pieds.

Paranthropus robustus
Original du crâne SK-48 (Swartkrans, Afrique du sud)

Crâne, pas pieds.

The fossils included parts of a skull and teeth; all dated to 2 million years old. Sites with fossils of Paranthropus robustus are found only in South Africa, and include the sites of Kromdraai, Swartkrans, Drimolen, Gondolin and Coopers. In the cave at Swartkrans, the remains of 130 individuals were discovered. The study made on the dentition of the hominins revealed that the average P. robustus rarely lived past 17 years of age.

Paranthropus robustus was the first discovery of a "robust" species of hominin; it was found well before P. boisei and P. aethiopicus. These three species have alternately been in their own (Paranthropus) or placed within the genus Australopithecus. This is partly because in many small details, the species robustus resembles A. africanus more than it does either of the other "robust" species, aethiopicus or boisei. Broom's discovery was the second australopithecine after Australopithecus africanus.

Pas de pieds mentionnés, malgré 130 individus.

Paranthropus boisei

OH 5
Découvert par l'anthropologue Mary Leakey en juillet 1959 dans les Gorges d'Olduvai (Tanzanie), le crâne OH 5, surnommé « casse-noisette » (Nutcracker Man) est bien conservé et date de 1,75 million d'années ; il présente des traits différents de ceux des Australopithèques graciles. Mary et son époux Louis Leakey ont appelé le spécimen Zinjanthropus boisei ; boisei en hommage à Charles Boise, le mécène de cette équipe d'anthropologues ; zinj est un mot ancien pour désigner l'Afrique orientale et anthropos signifie homme en grec1,2. Paranthropus boisei a acquis une grande importance quand Richard Leakey, le fils des deux anthropologues, a estimé que c’était la première espèce d’hominidés à avoir employé des outils en pierre.

KNM-ER 406
Un autre crâne, inventorié sous le numéro KNM-ER 406, a été mis au jour en 1969 par Richard Leakey et Mwongela Mutua à Koobi Fora, près du lac Turkana au Kenya. Ce crâne, attribué à un individu adulte, a une capacité endocranienne de 510 cm3 environ. Il est daté de 1,7 à 1,85 million d'années3,4

Autres:
En 1993, A. Amzaye a trouvé des fossiles de Paranthropus boisei à Konso (Éthiopie). Le morceau de crâne s’appelle KGA10-525 et son âge est estimé à 1,4 million d'années. C'est le plus grand spécimen de crâne de Paranthropus boisei jamais découvert. C’est le seul reste de l'espèce trouvé en Éthiopie; tous les autres l’ont été dans d'autres parties de l'Afrique orientale. Le spécimen le plus vieux de Paranthropus boisei (L. 74a-21) a été trouvé à Omo (Éthiopie) et il date de 2,3 millions d'années tandis que les spécimens les plus récents de la gorge d'Olduvai ont 1,2 million d'années.

Très cranien, très peu pédal, pour ainsi dire ...


Et, pour sortir des détails et prendre une généralité : les dates sont souvent par potassium - argone ou au moins une fois par uranium plomb. Il s'agit des méthodes calibrés tels que c'est impossible de les utiliser très utilement pour dater des squelettes ou artéfacts connus comme historique et dont la date historique pourrait confirmer la méthode.

Je viens d'écrire ce qu'il fallait sur ces méthodes dans le 10-ème volet de ma série sur carbone 14, en 2015, et sur d'autres spécifications, là, je me plie devant une expertise, celle des créationnistes, qui expliquent dans le projet RATE plus en détail les modalités pourquoi ces méthodes font faillite.

New blog on the kid : Et les autres méthodes radioactives?
http://nov9blogg9.blogspot.fr/2015/11/et-les-autres-methodes-radioactives.html


Radioisotopes and the Age of the Earth (RATE)
http://www.icr.org/rate/


Et des francophones pourraient me demander pourquoi j'écris sur les australopithèques en anglais* plutôt qu'en français?

Facile : je regarde les statistiques. La France n'est pas le top des lecteurs, les blogs ou messages francophones ne sont pas le top des messages lus.

Hans Georg Lundahl
BU de Nanterre
Lundi de la II
Semaine de la Passion
10.IV.2017

* Je viens juste d'écrire le troisième volet en anglais l'autre jour:

I Isn't There a Geological Column in Laetoli, and Aren't the Footprints Proof of Human Ancestors? · II Human Ancestor or Human during Flood? · III These Footprints Look Human to Me?

Les Accueils de Matin - Un Inconvénient Récent, mais Intéressant pour le Débat


À la "maison de l'amitié" à La Défense, et parfois aussi à l'ordre de Malte, il m'arrive de croiser un Arabe non Musulman, probablement Marxiste, sympatiseur de FN, comme il paraît. Ou peut-être de la NPA. Je ne sais pas.

Trois fois au moins (y compris ce matin) j'ai l'impression qu'il a très bien pu être placé là pour me provoquer à un débat ou pour me donner "des leçons" tandis que je me sens trop fatigué pour un débat à l'oral. Les matins avant le café, je ne suis pas à mon mieux, et pas en forme pour un débat oral. Sur le ouaibe, ça a l'avantage que si je dois "prendre du souffle", je peux le faire sans que l'autre ou les autres mes coupent la parole.

Bon, ça pourrait à certains paraître un peu parano de supposer même la possibilité qu'un homme ou une situation parmi les sdf en accueil de jour eût un quelconque rapport avec les intrigues d'un quelconque réseau. Vérifions un peu, pourtant:

I - II Dimanches de la Passion, sept jours (la période coupe les dimanches en deux, donc il s'agit de la seconde moitié du premier dimanche de la Passion et la première moitié du Dimanche des Rameaux, font un jour entier ensemble, plus les six jours entier entre les deux), 5894 lecteurs, sur mes 37 blogs (bon, un ou deux manquent aux lectorats, cette semaine). Même si pour chaque blogue je ne vois que les dix premiers, vu le nombre des blogs, il y a davantage de pays que dix. Il n'y a pas de statistique globale pour la semaine comme telle, tous lecteurs confondus. Pour certains blogs, ça peut donc manquer des lecteurs, certes, peu de lecteurs par pays, à la fin d'un "top ten", mais on ne sait pas combien des pays.

États-Unis 3455 : 2 49 4 7 6 977 15 3 25 1 1 13 70 1 9 5 1 23 1111 841 228 22 6 8 7 3 16 1; France 872 : 331 26 36 12 64 19 26 1 23 8 8 12 14 3 11 77 13 132 8 12 1 1 34; Ukraine 530 : 23 65 11 3 1 39 60 1 17 179 27 37 3 33 30 1; Royaume Uni 401 : 370 4 1 25 1; Allemagne 134 : 3 2 12 13 1 1 14 8 24 1 15 1 10 11 17 1; Pologne 96 : 9 12 8 65 1 1; Brésil 74 : 3 1 11 2 16 1 15 5 11 2 1 2 4; Irlande 72 : 23 6 19 19 5; Japon 45 : 2 42 1; Belgique 26; Suède 23 : 2 1 7 3 2 4 4; Australie 21 : 1 1 1 11 6 1; Portugal 19 : 1 4 1 10 3; Spain 18 : 3 4 1 10; Néerlandes 16 : 2 1 5 2 5 1; Indonésie 16 : 1 1 1 1 1 1 1 3 1 1 1 1 1 1; Russie 15 : 1 1 1 2 7 1 1 1; Singapour (?) 12 : 1 4 2 1 1 1 1 1; Roumanie 11 : 9 2; Chine 10 : 7 1 2; Grèce : 2 2; Inde : 1 2; Philippines : 1 2; Référence perdue : 2 1; Canada : 1 1; Turkménistan : 1 1; Norvège 2; Finlande : 1 1; 1 vue par pays pour ces pays: Hongrie, Argentine, Palestine, Israel, Tchéquie, Colombie, Égypte.

Même en France, il y a 125 ou presque lecteurs par jour, aux États-Unis 494 ou presque, Ukraine, Pologne, Roumanie, Russie et Chine ensemble (pays de culture assez récente marxiste, donc) presque 95 par jour. Les pays du Commonwealth (ou pour l'Irlande : auparavant Commonwealth), ça donne ensemble 71 lecteurs par jour.

Et personne parmi eux aurait eu l'idée de se vérifier sur ma situation et voir si mes accueillants pourraient arranger quelque forme de "thérapie en groupe"? Je pense que oui, quand même.

Le début ce matin était ultra-bidon si c'était le cas (et sinon, rigolez sur l'idée, elle est drôle même si elle ne sera pas vérifiée). Juste le weekend, j'avais publié un article relié à d'autres un peu en avant, et j'avais juste donné des bonnes raisons pour ne pas croire sans scepticisme que les Australopithèques avaient des pieds humains ou que nous en descendions. Et son propos était essentiellement de marteler les propos évolutionniste juste à propos les homo erectus, australopithecus africanus et ainsi de suite en arrière ou en avant.

Il prétendait, si c'était facétieusement pour me poser une piège ou en bonne foi, que les aborigines australiens sont des homo erectus et qu'ils ne diffèrent de nous que par les sourcils - les erectus archéologiques comme les aborigines.

Probablement l'idée de quelqu'un a pu être de me faire découvrir que le prognathisme des homo erectus était trop prononcé et que son cerveau était trop petit. Donc, ils ne seraient pas des hommes comme nous en avons, y compris pas des aborigines australiens.

C'est un peu drôle de recourir à la craniométrie comme ça pour prouver que quelqu'un (y compris quelqu'un de défunt) ne soit pas un homme, mais un sous-homme. Ça me rappelle quelque chose moins drôle ... les sociales-démocrates suédois et les national-socialistes allemands (deux fascismes que je n'aime pas, à moins que ce serait un insulte à Mussolini de qualifier Per Albin Hansson de fasciste - il a malheureusement fini par accepter l'hommage que Hitler lui voulait faire). Vous savez, ils ont voulu prouver, les suédois avant les allemands même, que certains hommes soient moins développés ou évolués que d'autres et que donc on pouvait disposer de leurs familles et fortunes et situations comme si c'était du bétail.

Mais que la craniométrie soit drôle ou non, restons pas sur les crânes seules. Il y a aussi des observations à faire sur la taille. Ceci dit, la craniométrie prend de l'attention dans l'affaire.

Les Homo ergaster ont vécu entre 1,8 et 1 million d'années avant notre ère. Ils descendraient vraisemblablement d’Homo habilis. Leur cerveau atteint une capacité de 850 cm3, ce qui impliquerait une consommation régulière de viande. Les spécimens découverts mesuraient entre 1,55 m et 1,70 m, pour un poids de 50 à 65 kg. Le dimorphisme sexuel de cette espèce est plus réduit que chez Homo habilis. Le faciès d'Homo ergaster présente encore des caractères archaïques, notamment un fort prognathisme.


Et le source à propos Homo erectus:

Avec un volume cérébral compris entre 850 et 1100 cm3, c'est le premier hominidé qui dépasse les 1000 cm3 ( à comparer à nos 1350 cm3 actuels, en moyenne).


Le site

Hominidés
http://www.hominides.com/html/ancetres/ancetres-homo-erectus.php


ne donne pas la taille.

Mais si la taille était réduite, la capacité crânienne relativement basse pourrait s'expliquer des carences (qui ont pu réduire la croissance dans plus d'un sens) ou d'un nanisme.

Notre capacité crânienne est en moyenne 1350 cm3, mais quelles sont les limites de variation? L'article

Capacité crânienne, la wikipédie
https://fr.wikipedia.org/wiki/Capacit%C3%A9_cr%C3%A2nienne


donne pour "homme moderne" les chiffres 1100 à 1700 cm3. Son synonyme

Brain size, the wickipeejuh
https://en.wikipedia.org/wiki/Brain_size


par contre précise:

The balance of findings for human brain size, largely based on participants of European ancestry, indicates an average adult brain volume of 1260 cubic centimeters (cm3) for men and 1130 cm3 for women. There is, however, substantial variation;[1] a study of 46 adults aged 22–49 years and of mainly European descent found an average brain volume of 1273.6 cm3 for men, ranging from 1052.9 to 1498.5 cm3, and 1131.1 cm3 for women, ranging from 974.9 to 1398.1 cm3.[2]


  • [1] Cosgrove, KP; Mazure CM; Staley JK (2007). "Evolving Knowledge of Sex Differences in Brain Structure, Function and Chemistry". Biol Psychiat. 62 (8): 847–55. doi:10.1016/j.biopsych.2007.03.001. PMC 2711771Freely accessible. PMID 17544382.

  • [2] Allen, JS; Damasio H; Grabowski TJ (2002). "Normal neuroanatomical variation in the human brain: An MRI-volumetric study". Am J Phys Anthropol. 118 (4): 341–58. doi:10.1002/ajpa.10092. PMID 12124914.


Et il faut noter que si la limite basse est audessus des 850 cm3 des homo ergaster, il s'agit de variation normale, en excluant les carences, les nanismes et les autres situations d'une éventuelle pathologie. Des créationnistes ont même osé dire que la variation chez l'homme moderne est entre 800 et 2000 cm3 - ce qui donne un carrément dedans pour les 850 cm3 des homo erectus du type homo ergaster.

À mon avis, c'est fort possible que les homo erectus trouvés ont vécu dans des conditions aptes à réduire leur capacité crânienne comme leur taille?

On peut par contre pas accuser que les crânes soient d'adolescents, car l'adolescent a déjà sa capacité maximale.

Et si les exemples étaient d'enfants pas même pleinement préadolescents, alors la grande taille indiquerait qu'il s'agit d'une taille adulte plus grande que chez nous normalement.

Donc, il semble que la capacité crânienne même basse des erectus (850 cm3) peut s'expliquer s'ils étaient des hommes comme nous. Avec un trait du sourcil proche des aborigines et un trait prognathique pas vu aujourd'hui (d'ailleurs, le prognathisme et contigu avec le nôtre :

Quelques valeurs approximatives d'angle facial obtenues à partir de fossiles types de la lignée humaine :

Homo erectus : 75 à 81°
Homo neanderthalensis : 71 à 89°
Homo sapiens : 82 à 88°

Prognathisme, la wikipédie
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prognathisme


Par contre, Homo habilis : 65 à 68° - est-ce sûr que ce soit un homme? Au moins, ce n'est pas un chimpanzée:

Petrus Camper is also known for his theory of the "facial angle" originally in connection with two lectures he gave in Amsterdam in 1770 to art students on beauty and portraiture. He was concerned with the fact that all artists painted the black Magus in the nativity with Caucasian face. He determined that modern humans had facial angles between 70° and 80°, with African and Asian angles closer to 70°, and European angles closer to 80. According to his new portraiture technique, an angle is formed by drawing two lines: one horizontally from the nostril to the ear; and the other perpendicularly from the advancing part of the upper jawbone to the most prominent part of the forehead. He claimed that antique Greco-Roman statues presented an angle of 100°-95°, Europeans of 80°, 'Orientals' of 70°, Black people of 70° and the orangutan of 42-58°, but not in an overtly racist fashion-he merely claimed that, out of all human races, Africans were most removed from the Classical sense of ideal beauty. These results were later used as scientific racism, with research continued by Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772–1844) and Paul Broca (1824–1880).


Petrus Camper, the wickipeejuh
https://en.wikipedia.org/wiki/Petrus_Camper


Notons, à propos les racines protestantes des erreurs racialistes et évolutionnistes:

Camper was the son of a local well-to-do minister, who made his fortune in the East Indies.


Le clergé catholique en Leyde n'était pas des Ukraniens Uniés, donc, s'il était fils d'un clerc, d'un ministre du culte, celui-ci était forcément Protestant. Et "minister" veut ici bien dire ministre du culte et pas dans le sens politique, car la wikipédie néerlandaise nous renseigne:

Camper was de zoon van Florentius Camper,[2] een welgestelde predikant in Leiden, die tussen 1702 en 1713 fortuin had gemaakt in Nederlands-Indië, en van Sara Geertruida Ketting.




Et ces autres compères du racisme Étienne Geoffroy Saint-Hilaire était déiste,

Geoffroy was a deist, which is to say that he believed in a God, but also in a law-like universe, with no supernatural interference in the details of existence. This kind of opinion was common in the Enlightenment, and goes with a rejection of revelation and miracles, and does not interpret the Bible as the literal word of God. These views did not conflict with his naturalistic ideas about organic change.


Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, the wickipeejuh
https://en.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Geoffroy_Saint-Hilaire


et Paul Broca ...

Paul Broca was born on 28 June 1824 in Sainte-Foy-la-Grande, Bordeaux, France, the son of Benjamin Broca, a medical practitioner and former surgeon in Napoleon's service. Broca's mother was a well-educated daughter of a Protestant preacher.[2] ... In 1848, Broca founded a society of free-thinkers, sympathetic to Charles Darwin's theories. Broca was fascinated by the concept of evolution and once remarked, "I would rather be a transformed ape than a degenerate son of Adam".[3][4]


  • [2] Schiller, Francis (1979). Paul Broca, Founder of French Anthropology, Explorer of the Brain. University of California Press. ISBN 0-520-03744-8. - p. 12
  • [3] "Memoir of Paul Broca". The Journal of the Anthropological Institute of Great Britain and Ireland. 10: 242–261. 1881. JSTOR 2841526.
  • [4] Sagan, Carl. 1979. Broca's Brain. Random House: New York ISBN 1439505241.


Paul Broca, the wickipeejuh
https://en.wikipedia.org/wiki/Paul_Broca


Désolé de prendre les articles de la wikipédie anglaise tellement sur un article censé être en français, mais la wikipédie française dit moins sur les origines religieuses de ces hommes savants, sans doute à cause d'une observance laïciste quelque part.

Retournons un peu à la Maison de l'Amitié ce matin. Un peu plus tard, je me mêle de la discussion, disant que les Néanderthaliens sont probablement tués par le Déluge et les Cro Magnons sont probablement de la ligne de Noé. Cet Arabe fait des propos sur comment ce serait ridicule de le penser, me prie de ne pas me mêler dans une discussion qui concerne "La Science" avec des données de "La Religion", et je lui demande de se poser un plus moin proche de moi, un peu plus proche de son partenaire de discussion, alors. Eh, non! Il est Arabe (ou qqc), pas question qu'un Arabe se fasse la peine de faire la volonté d'un "clochard" comme moi! Il me propose de prendre des casques (sans me proposer un casque à prendre). Il aura au moins un peu plus tard la gentillesse de changer le sujet.

L'Australie est raciste paraît-il. Il a vécu en Australie, comme adolescent. L'Australie a été colonisé de manière très raciste. Je n'ai rien à dire contre.

Depuis que je lis le site CMI, je vois les références à ce racisme et comment l'évolutionnisme a empiré celui-ci. Creation Ministries International est de conviction antiraciste, jusqu'à de trouver même trop raciste d'être contre l'immigration. Le fondateur et ancien chef de l'organisme est un docteur de médecine d'origine partiellement aborigine. Donc, ils dénoncent régulièrement le racisme ensemble avec le darwinisme.

Je renvoie à un article qui s'appelle:

Darwin’s bodysnatchers: new horrors
par Carl Wieland (ce fondateur des CMI)
http://creation.com/darwins-bodysnatchers-new-horrors


C'est une certaine Amalie Dietrich - darwiniste convaincue - qui demande aux gens de fusiller des aborigines pour qu'elle puisse ramener des spécimina aux savants en Europe. Certains la chassent, mais d'autres collaborent.

Comme Carl Wieland est Protestant, il ne précise pas que cette Amalie Dietrich est d'une région fort protestante de l'Allemagne. Siebenlehn - sa ville natale - comme Wittenberg, se trouve en Saxe. Siebenlehn est 1 h 51 min (178,3 km) via A14 et A9 de Wittenberg, sur l'autoroute, et il y a des distances plus courtes en kilomètres, même si plus lentes aussi. Siebenlehn est plus proche de Dresde que Wittenberg l'est de Leipzig. Siebenlehn est donc le territoire de Luther (par exemple de Chemnitz, un certain temps Karl-Marx-Stadt, où le couvent franciscain fut dissout par décision gouvernementale en 1540 et le monastère bénédictin fut sécularisé l'année suivante).

Ce même endroit avait un "Landesbischoff" ("évêque" luthérien pour un "Land", une région historique) qui était Friedrich Otto Coch - un national-socialiste convaincu, car membre des Deutsche Christen, et son successeur actuel est une femme. Le milieu est très éloigné des régions plus au moins catholiques que j'ai fréquenté les parties germanophones de mon enfance. En Hesse, donc probablement à peu près à Francfort, les Protestants devancent légèrement les Catholiques et sont devancés par les sans confessions, et en / à Wien (le Bundesland comme la ville) les Catholiques et les sans confessions sont les deux grandes statistiques, fortement devant les Protestants. S'il vous plaît, pas confondre avec Amalie Dietrich ou Friedrich Otto Coch.

Et, comme précisé, ne pas non plus confondre les Australiens que je respecte, les CMI, avec le racisme historique de l'Australie.

C'est bien entendu fort possible (ou au moins possible) que cet Arabe n'a rien à voir avec un quelconque intrigue de me traîter comme un "cas mental" (bien que des gens le veulent) ou quelqu'un "à éduquer" (bien que des gens le veulent aussi). Enfin, ce serait un peu bidon de leur part de choisir un intermédiare qui est capable de prendre les réconstructions ayant marqué le récit de

La Guerre du feu (film, 1981), la wikipédie
https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Guerre_du_feu_%28film,_1981%29


pour de la monnaie courante. Il est une adaptation du roman homonyme écrit en 1909 par J.-H. Rosny aîné. Et si "évolution" il y a eu quelque part, la vision des Néanderthaliens a considérablement "évolué" depuis 1909 ou même seulement depuis 1981. Il n'est plus très fort possible de prendre des Néanderthaliens pour des sous-humains - même s'il y a qui les prennent (illogiquement, car il y a eu des descendants commun) pour "une autre espèce" que les hommes anatomiquement modernes - ceux que je considère la race de Noé.

Il a aussi été un peu bidon dans le fait de prendre les dates très vieilles et très peu récentes comme une preuve que "les faits religieux" seraient "de beaucoup plus tard". Mais si je ne crois pas à ces datations? Oui, il me dit que j'ai "le droit", mais il note pas que je pourrais avoir un argument, ni que ma position détruit son argument que les Néanderthaliens et leur extinction seraient beaucoup plus anciens qu'un Déluge (qu'il qualifierait peut-être d'éventuel, en plus). À moins qu'il pourrait substantier ce genre de datations, ce que je ne crois pas, sauf par référence aux experts. Alors, il me serait peut-être plus intéressant de prendre le débat avec ces experts, non? Mais, ils l'évitent comme la peste, et on se demande pourquoi. J'ai ma petite idée dessus ...

J'ai finalement quitté l'endroit avant d'y prendre un café, parce qu'un autre homme s'est assis à côté. Le problème est qu'il était noir? Non, pas du tout. Il avait une capote (emballée heureusement) sur sa veste, et ça me coupait l’appétit de prendre un café à côté.

Hans Georg Lundahl
BU de Nanterre
Monday in II Passion Week*
10.IV.2017

PS, précisons que ce n'est pas juste moralement que Frankfurt et Wien sont distants de Siebenlehn : 4 h 1 min (428,3 km) via A4 et A5 pour Frankfurt, 5 h 15 min (506,7 km) via D1/E65 pour Wien, et on passe par Prague.

* Oui, j'étais fatigué, et la confrontation avant d'aller à la BU n'a pas aidé./HGL